16 mois de prison pour leurre et sollicitation de services sexuels

Francis Mercier a été condamné à 16 mois de prison pour avoir voulu jouer les proxénètes avec une adolescente de Sherbrooke.

Détenu depuis la fin octobre, l'individu de 23 ans a réglé ses comptes avec la justice en plaidant coupable aux accusations de leurre informatique et de sollicitation de services sexuels.

Devant le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec, il a reconnu avoir communiqué entre le 7 septembre et le 25 octobre 2017 avec une adolescente en vue d'obtenir, moyennant, rétribution, les services sexuels d'une personne de moins de 18 ans, le leurreinformatique entre les mêmes dates de même qu'un bris de probation.

Mercier aurait renoué avec la plaignante sur Facebook en mentionnant vouloir l'aider à faire plus d'argent. Il lui aurait demandé des photos d'elle. Puis au fil des conversations, il lui aurait offert de se rendre à Toronto, de vivre dans un condo de luxe et faire plus de 2000 $ par soir.

Il voulait la rencontrer pour « vérifier ses atouts ».

Il lui a aussi offert 100 $ pour obtenir des services sexuels de sa part.

Francis Mercier a aussi reconnu deux dossiers de vol.

C'est une enquête du Service de police de Sherbrooke qui a permis de procéder à l'arrestation du suspect. Me Jean Leblanc qui assure la défense de l'accusé et la procureure aux poursuites criminelles Me Nathalie Robidoux ont présenté la suggestion commune de 16 mois de détention à laquelle un mois de détention provisoire a été retranché.

Francis Mercier devra s'inscrire au registre des délinquants sexuels et respecter une probation à sa sortie de prison.