13 conducteurs pincés en 90 minutes

Une heure et demie a suffi à des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) pour pincer plusieurs automobilistes au pied trop pesant sur l’accélérateur.

Tôt mardi, une équipe de quatre policiers de la SQ du poste de la MRC du Val-Saint-François ont mené une opération sur la route 222, entre Saint-Denis-de-Brompton et Racine.

L’opération qui visait les usagers de la route aux comportements susceptibles de provoquer des collisions ou d’être blessé en cas de collision a été menée entre 6h30 et 8h. Les policiers sont intervenus auprès de 13 conducteurs en infraction, selon Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ.

«Parmi ceux-ci, 11 ont reçu des constats pour avoir circulé à des vitesses supérieures à la limite de 90 km/h, soit des vitesses variant aux environs de 120 à 130 km/h», dit-il.

«Le contrevenant capté à la vitesse la plus élevée a reçu un constat de 288$ et trois points d’inaptitude.»

Un conducteur a également reçu un constat de 486$ pour avoir circulé avec un véhicule dont les droits d’immatriculation étaient impayés, ajoute Mme Guindon. Un autre automobiliste a reçu un constat de 170$ et deux points d’inaptitude pour avoir suivi un véhicule de trop près.

«D’autres opérations similaires sont à prévoir. La Sûreté du Québec rappelle que la vitesse est l’une des premières causes de collision mortelle à survenir sur les routes du Québec», poursuit-elle.

«Si chaque conducteur réduisait de 5 km/h sa vitesse moyenne, le nombre de blessures et de décès sur nos routes diminueraient de 15%.»