Le propriétaire de la boutique Glori.us, Jean-François Bédard démissionne de la présidence de l'Association des gens d'affaires du centre-ville.

Jean-François Bédard quitte la présidence de l'Association des gens d'affaires du centre-ville

Jean-François Bédard démissionne de la présidence de l'Association des gens d'affaires du centre-ville. C'est la vice-présidente, Danièle Lalonde, du commerce Un monde de noix, qui prendra la relève en attendant de nouvelles élections à l'assemblée générale annuelle du mois de mars.
Le propriétaire de la boutique Glori.us évoque le manque de temps pour renoncer à cette responsabilité. « Déjà en 2016 je trouvais que j'en avais beaucoup. Nous avons entre autres eu un deuxième enfant. J'étais resté parce que je pensais que je pouvais tout gérer. Mais avec l'ouverture d'une boutique à Saint-Lambert et notre projet de confection sur mesure qui fonctionne très bien, je suis très occupé. Professionnellement, c'est là que j'ai besoin de mettre mon temps. »
M. Bédard rapporte qu'il devait s'absenter d'une réunion de l'association sur deux. « Je trouve que c'est un manque de respect pour le conseil d'administration. En mars, c'est certain que je ne me représenterai pas, mais je resterai présent. J'aime beaucoup le centre-ville, mais je ne veux pas me sentir obligé d'être aux réunions. Je veux occuper un poste moins important. Je vais jouer mon rôle de membre et je retrouverai la liberté d'avoir mes propres opinions de commerçant. »
Déçu que la Société de développement commercial (SDC) du centre-ville n'ait pas vu le jour, Jean-François Bédard affirme qu'il ne sera pas le porteur du dossier si une nouvelle campagne devait être lancée pour créer une SDC.
M. Bédard essaie-t-il de faire de la place dans son horaire pour amorcer une carrière en politique municipale? « Le timing n'est pas bon pour moi. Il peut se passer beaucoup de choses en sept mois, mais j'en ai plein mes bottes en ce moment. Le timing sera meilleur dans cinq ans. »