Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Je me souviens… la grande mosquée de Québec

Viatka Sundborg
Viatka Sundborg
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’attentat terroriste survenu à la grande mosquée à Québec en 2017 a laissé de graves cicatrices au sein de la population québécoise. Le collectif d’organismes communautaires et musulmans organise une cérémonie de commémoration ce vendredi 29 janvier à la mémoire des victimes de cette tragédie.

« On doit se souvenir que nul ne devrait être victime d’acte de ce genre et qu’on a le devoir de condamner publiquement tout acte de violence », explique Mohamed Soulami directeur général d’Actions interculturelles.

Cet évènement organisé par la communauté musulmane de Sherbrooke se déroulera sur la plateforme Zoom, ce vendredi 29 janvier de 17 h à 18 h. Un survivant de l’attentat ainsi que des élus prendront la parole lors de cette commémoration. 

M. Derbali qui a été gravement blessé lors de l’attentat témoignera de son expérience ainsi que de son parcours depuis la tragique journée du 29 janvier 2017. À cette voix se joindront celles de Élisabeth Brière, députée fédérale de Sherbrooke, de Christine Labrie, députée de Sherbrooke, de André Bachand, député de Richmond, et de Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke. 

« Suivant l’attentat de Québec, il a fallu que l’on bouge, qu’on s’exprime, mais surtout, qu’on s’assure de tendre la main aux autres afin de parler de la société qu’on souhaite avoir exempte de tout acte de violence », M. Soulami 

Les organisateurs de la cérémonie souhaitent que cet évènement, quoique tragique, soit un pas vers l’avant pour un Québec inclusif et uni. Le but de cette commémoration est d’encourager l’élan d’ouverture, de respect et de paix vécu après l’attaque de la mosquée de Québec. 

« Commémorer des évènements, même s’ils sont douloureux, est primordiale afin qu’on guérisse en tant que société et que ces gestes d’une extrême violence arrêtent », ajoute Wahia Laradi chargée des communications à Actions interculturelles. 

Vu la situation pandémique au Québec, le collectif vous invite à un évènement virtuel de sensibilisation « En mémoire des victimes de l’attentat terroriste survenue à la grande mosquée à Québec ». Tous peuvent se joindre à ce moment de recueillement et d’échange.

Vous voulez y assister?