Le petit Jacob Métivier se porte de mieux et mieux, au grand bonheur de sa mère Vanessa Thérrien.
Le petit Jacob Métivier se porte de mieux et mieux, au grand bonheur de sa mère Vanessa Thérrien.

Jacob va mieux, ses parents aussi

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
SHERBROOKE — Opération Enfant Soleil présentait l’enfant vedette de l’Estrie en mars dernier. Depuis, la vie de Jacob Métivier et de ses parents s’est grandement améliorée. Pour donner de l’espoir aux autres familles d’enfants malades, les parents de Jacob racontent leur histoire. Et parce qu’Opération Enfant Soleil a toujours besoin de financement pour accomplir sa mission, Jacob et sa famille participeront le 17 novembre, Journée mondiale de la prématurité, à une cueillette de dons organisée par Brick.

Rappelons que Jacob est né après 29 semaines de gestation et qu’il a passé les 480 premiers jours de sa vie à l’hôpital. Au cours des premiers mois, il a été réanimé à plusieurs reprises après avoir subi des arrêts cardiaques et des médecins ont proposé à ses parents des soins de confort pour leur fils. Quand La Tribune l’a rencontré en mars, Jacob, deux ans, avait une trachéotomie, était en fauteuil roulant et n’avait pas encore prononcé un mot. Aujourd’hui, le gamin respire par le nez ou la bouche, réussit à se déplacer avec une marchette et a prononcé ses deux premiers mots : papa et maman.

« Notre vie a complètement changé. Avec la trachéo, juste sortir à l’épicerie était difficile. On devait trainer les bonbonnes à oxygène, la machine à succion pour les sécrétions. Et c’est aussi le regard des gens qui vient lourd à la longue. Depuis, le 28 mai 2018, c’est beaucoup plus facile », note Vanessa Thérrien, maman de Jacob.

Le jeune garçon est toujours gavé, mais depuis environ trois semaines, il a commencé à manger. Surtout du yaourt et de la crème glacée. Il a toujours un retard sévère de développement, mais au moins les choses avancent dans le bon sens. Les visites à l’hôpital s’espacent. Chaque semaine, il voit une physiothérapeute ou une ergothérapeute. Il va même une journée par semaine à une garderie spécialisée.

« On se fixe des objectifs. Par exemple, j’aimerais qu’à sa fête de 3 ans, le 4 février, il puisse marcher sans marchette. Et j’aimerais que Jacob parle comme il le faut et qu’on cesse le gavage avant sa maternelle », espère Mme Thérrien, qui croit que ses objectifs sont réalistes.

« Jacob a beaucoup de volonté. On va aller à son rythme, mais son rythme est assez rapide », ajoute-t-elle fièrement.

Depuis 4 ans, l’ensemble des magasins Brick amassent des fonds pour une bonne cause. La succursale de Sherbrooke a décidé de soutenir Opération Enfant Soleil. Jacob Métivier est la motivation des employés qui s’engagent dans la campagne de financement. L’entreprise s’est engagée à doubler les dons amassés dans la population.

« À ce jour, nous avons reçu 22 000 $ en dons et notre objectif est d’atteindre 30 000 $ d’ici la fin de l’année. Cela nous permettrait de verser 60 000 $ à Opération Enfant-Soleil. Au Canada, pour 2018, on est le magasin qui a récolté le plus d’argent », relate fièrement le coordonnateur de la collecte de fonds, Luc Vallée.

Le grand-père de huit petits-enfants en santé est heureux de donner de son temps. « Jacob est un petit gars tellement courageux. C’est un enfant-soldat. En tant que grand-père de jeunes en santé, je me sens obligé de faire ma part tout en croisant les doigts pour ne jamais avoir besoin d’Opération Enfant Soleil », note M. Vallée.

Brick organise un dîner pizza ce samedi 17 novembre sous une tente montée dans le stationnement du magasin du Plateau-Saint-Joseph. La population est invitée à venir porter un don et rencontrer Jacob et sa famille à cette occasion.

L’an dernier, 1,5 M$ ont été récoltés par les 218 magasins Brick au Canada.