Irving reprendra la décontamination de son terrain

La compagnie Irving devrait reprendre la décontamination de son terrain du secteur Hertel-Quatre-Pins dans les prochaines semaines. Elle devrait fournir un nouveau plan d'action au ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) sous peu.
La directrice adjointe du Centre de contrôle environnemental du Québec au MDDEP Renée Plamondon confirme qu'un nouvel avis de non-conformité a été acheminé à la compagnie le 10 février dernier.
Rappelons que le conseiller municipal Marc Denault avait interpellé ses collègues en février pour dénoncer la lenteur des travaux sur l'ancien dépôt pétrolier du 120 rue des Quatre-Pins. Selon lui, les travaux auraient dû être exécutés l'an dernier. Au moins 4000 tonnes de terre contaminée devraient encore être excavées.
 « Un premier avis de non-conformité avait été acheminé le 20 juillet 2012. Des sanctions administratives pécuniaires avaient suivi et n'avaient pas été contestées. Un autre avis avait été envoyé le 2 avril 2013. Les travaux avaient repris en mai et juin, mais n'avaient pas été exécutés. On avait alors découvert une contamination sous le bâtiment en place », explique Mme Plamondon.
Selon les plus récentes nouvelles, la compagnie Irving entreprendrait de démolir le bâtiment en question vers la fin du mois d'avril. « Les sols contaminés seraient ensuite excavés. La compagnie déposera son plan d'action dans les prochains jours, donc ce que j'en comprends, c'est qu'elle a l'intention de reprendre les travaux. »
 Mme Plamondon croit qu'il pourrait être possible de terminer les travaux avant la fin de l'année et croit en la bonne volonté d'Irving. « La dernière fois que nous avions envoyé un avis de non-conformité, c'est là que les choses avaient bougé. Nous avons demandé un plan d'action avec échéancier serré », ajoute-t-elle.
Le zonage résidentiel et commercial du secteur force la compagnie à décontaminer en profondeur. Le conseiller Marc Denault s'était dit préoccupé parce que le site en question est situé à proximité de la rivière Magog.