Ces images ont été diffusées samedi sur les réseaux sociaux par un compte s’identifiant sous le nom cass.officiel. On y voit une femme vêtue de noir se laissant traîner sur le dos pendant qu’une de ses mains s’agrippe au pare-choc du véhicule au centre-ville de Montréal.

Le SPVM enquête sur un cas possible de surf de véhicule au centre-ville [VIDÉO]

MONTRÉAL — La police de Montréal a lancé une enquête au sujet d’une vidéo semblant montrer une femme en train de se laisser traîner sur le dos à l’arrière d’un autobus.

Une porte-parole du SPVM, Caroline Chèvrefils, a dit que l’enquête a été confiée dimanche à des experts en collision. La police avait été mise au courant de la vidéo, samedi.

Ces images ont été diffusées samedi sur les réseaux sociaux par un compte s’identifiant sous le nom cass.officiel. On y voit une femme vêtue de noir se laissant traîner sur le dos pendant qu’une de ses mains s’agrippe au pare-choc du véhicule au centre-ville de Montréal.

La légende de la vidéo se lisait: «quand tu rates le bus» dans les deux langues.

Mme Chèvrefils a indiqué que l’authenticité de la vidéo n’avait pas encore été établie, dimanche matin.

La policière a ajouté que le geste de la jeune femme pourrait être considéré comme du surf de véhicule (car surfing), un acte interdit par le Code de la sécurité routière punissable par 12 points d’inaptitude et une amende de 1000 à 3000 $.