Le salon funéraire Serenity, dans la région rurale de Berwick

Le corps d’une femme incinéré par erreur en Nouvelle-Écosse

HALIFAX - La famille d’une dame de la Nouvelle-Écosse dont le corps avait été incinéré par erreur a déposé une poursuite contre le salon funéraire.

Sandra Bennett, âgée de 65 ans, devait en théorie être exposée dans un cercueil ouvert le 27 décembre 2017 au salon funéraire Serenity, dans la région rurale de Berwick. Or, ce jour-là, le salon funéraire a présenté à la famille Bennett le corps d’une femme de 96 ans, Myrtle Wilson.

Dans la poursuite déposée cette semaine, la famille soutient que l’entrepreneur de pompes funèbres, Ted McCreadie, a tenté de persuader les proches que la femme dans le cercueil était bel et bien Sandra Bennett.

M. McCreadie aurait alors suggéré que la famille était trop bouleversée pour reconnaître la défunte. Il aurait toutefois admis plus tard qu’il y avait eu une regrettable erreur et que le corps de Mme Bennett avait été incinéré.

Les membres de la famille disent avoir souffert de choc émotionnel grave, de stress post-traumatique et de dépression à la suite de la négligence du salon funéraire; ils réclament des dommages-intérêts et des frais connexes.

Aucune des allégations n’a été prouvée devant le tribunal et le salon funéraire n’a pas encore déposé de défense.