Les autorités sont à l'oeuvre sur les lieux de l'explosion à Chisinau, mardi.

La vendeuse lui refuse de l’alcool, il lance une grenade

CHISINAU — Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées à Chisinau, capitale de la Moldavie, dans l’explosion d’une grenade lancée par un homme à qui la caissière avait refusé de vendre de l’alcool, selon le ministère de l’Intérieur.

L’explosion a eu lieu vers 12h heure locale (6h, heure du Québec) dans une petite épicerie du centre de la capitale moldave, a indiqué à l’AFP le ministère de l’Intérieur.

Selon la même source, deux hommes ont voulu acheter des boissons alcoolisées. La caissière a refusé et l’un d’eux a jeté une grenade.

Le chef du bureau d’enquête de la police moldave, Alexandre Panzari, a de son côté assuré que l’homme s’était disputé avec la caissière après avoir voulu partir sans payer dix paquets de cigarettes.

«En quittant le magasin, il a laissé tomber une grenade qui a explosé à l’entrée. Cet homme est mort et une autre personne aussi a été tuée», a précisé M. Panzari lors d’une conférence de presse.

Il n’a pas été précisé si les deux hommes étaient en état d’ébriété. «Une enquête est en cours», a indiqué le ministère des Affaires intérieures.

Ancienne république soviétique nichée entre la Roumanie et l’Ukraine, la Moldavie est l’un des pays les plus pauvres d’Europe.

Selon des statistiques publiées en 2015 par la Banque mondiale, la consommation d’alcool pur par habitant est de 17,4 litres, plaçant le pays à la première place mondiale.