Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Shepard, qui a décrit plus tard la surface de la lune comme «une grande trappe de sable», a frappé avec un fer 6 de fortune
Shepard, qui a décrit plus tard la surface de la lune comme «une grande trappe de sable», a frappé avec un fer 6 de fortune

Alan B. Shepard fils frappait un coup de golf sur la Lune il y a 50 ans

La Presse Canadienne
Article réservé aux abonnés
Cinquante ans plus tard, il reste le coup dans le sable le plus impressionnant de l'histoire du golf, principalement en raison de son emplacement.

La lune.

Le commandant d'Apollo 14 Alan B. Shepard fils et son équipage ont rapporté 42 kilogrammes de roches lunaires le 6 février 1971. Laissées derrière se trouvaient deux balles de golf que M. Shepard, qui a décrit plus tard la surface de la lune comme «une grande trappe de sable», a frappé avec un fer 6 de fortune pour devenir une note de bas de page dans l'histoire.

Francis Ouimet a mis le golf à la une des journaux américains en remportant l'US Open de 1913. Gene Sarazen a mis le tournoi des Maîtres sur la carte en expédiant un coup de 235 verges pour un albatros lors de la dernière ronde de sa victoire en 1935.

M. Shepard les a tous surpassés. Il a propulsé le golf dans l'espace.

«On pourrait dire qu'il a mis le golf sur la carte de la Lune, a déclaré Jack Nicklaus cette semaine. C'est quelque chose d'unique pour le golf que M. Shepard ait tellement pensé au jeu qu'il a emporté un bâton de golf sur la Lune et a frappé un coup.»

M. Shepard a attendu la fin de la mission avant de surprendre les téléspectateurs américains et tous sauf quelques-uns à la NASA qui ignoraient ce qu'il avait dans sa manche — ou dans ce cas, dans ses bas. C'est de cette façon qu'il a amené l'équipement de golf dans l'espace.

«Houston, vous pourriez reconnaître ce que j'ai dans ma main comme l'échantillonneur de sol d'urgence; il se trouve qu'il y a un véritable fer 6 au bout, a déclaré M. Shephard. Dans ma main gauche, j'ai une petite boule blanche qui est familière à des millions d'Américains.»

Il a touché plus de surface lunaire que de portions de la balle lors de ses deux premières tentatives. La troisième a été qualifiée par le principal intéressé de coup dérouté (shank). Et il a frappé son dernier coup de plein fouet, ou de façon aussi juste qu'un astronaute peut frapper une balle de golf tout en se balançant d'une main dans une combinaison spatiale pressurisée pesant 180 livres (sur Terre).

«Nous avons l'habitude de dire que c'était le plus long coup de l'histoire du monde parce qu'il n'a pas encore atterri», a affirmé en riant le célèbre instructeur de golf Butch Harmon.

M. Harmon est vaguement lié au célèbre coup grâce à sa relation avec Jack Harden père, l'ancien pro en chef du River Oaks Country Club à Houston à qui M. Shepard a demandé de lui construire un fer 6 qu'il pourrait emporter sur la Lune. M. Harden a réussi à attacher la tête d'un fer Wilson Staff Dyna-Power 6 à un outil pliable utilisé pour collecter des roches lunaires.

Quelle distance ?

Les coups ont effectivement atterri sur la Lune. Il reste à débattre jusqu'où les balles sont allées.

«Des milles et des milles et des milles», a déclaré M. Shepard dans un moment qui a été diffusé en couleur à des téléspectateurs captifs.

Pas tout à fait. Le coup depuis des années a été estimé à 200 verges, ce qui est remarquable compte tenu du fait que la majeure partie de sa combinaison spatiale a restreint le mouvement de M. Shepard. Il s'était même entraîné dans sa combinaison spatiale dans une trappe de sable à Houston quand il n'y avait personne dans les environs.

À l'occasion du 50e anniversaire, le spécialiste britannique de l'imagerie Andy Saunders a fourni un compte rendu plus précis. M. Saunders, qui travaille sur un livre intitulé «Apollo Remastered», a déterminé grâce à des techniques d'amélioration numérique et d'empilement de séquences vidéo que le premier coup a franchi 24 verges. La deuxième balle a parcouru 40 verges.

L'ancien champion de la PGA Jimmy Walker cogne la balle avec un fer 6 à environ 200 verges sur Terre. M. Walker, un passionné de l'espace avec une compétence et une passion pour l'astrophotographie, a collaboré avec l'association de golf des États-Unis (USGA) et M. Saunders à l'approche de l'anniversaire d'Apollo 14 pour voir à quelle distance il pouvait frapper avec un fer 6 dans un sixième de gravité de la Lune.

«Il était connu pour avoir dit des miles et des miles. Ils ont pris les conditions dans lesquelles j'ai joué et ont dit que ma balle volerait à 4600 verges et qu'elle aurait un peu plus d'une minute de temps de suspension», a indiqué M. Walker.

Cela correspondrait à un peu plus de 2,5 milles (ou un peu plus de 4 km), pour un golfeur ayant tenté l'expérience avec un fer 6 conventionnel, des chaussures de golf et un polo.

Ce qui ressort toutes ces années plus tard, c'est que M. Shepard eut même l'idée d'emporter un bâton de golf sur la Lune. L'inspiration est venue de Bob Hope, qui transportait avec lui un bâton de golf à peu près partout où il allait : incluant lors d'un voyage au siège de la NASA à Houston un an avant la mission Apollo 14. Par Doug Ferguson - The Associated Press