Le bar est une réplique de la chapelle Saint Georges, équipée de faux vitraux et d'une salle de trône.

À Washington, un bar pour célébrer le mariage royal

WASHINGTON — Le carton d'invitation pour les noces entre Meghan Markle et le prince Harry n'est pas arrivé? À Washington, un bar à thème a trouvé la parade : proposer d'assister au mariage, cocktails et décorations royales à l'appui, tout en restant aux États-Unis.

Dans la capitale américaine, les amoureux de la famille royale britannique peuvent déjà célébrer l'union entre leur compatriote et le prince Harry dans cette réplique de la chapelle Saint Georges où le couple échangera ses voeux samedi.

Ce bar à thème de Washington, équipé de faux vitraux et d'une salle du trône, propose un menu de cocktails fastueux : le God Save the Queen, un gin martini, ou le Kensington Garden Party, composé de Pimm's, la boisson de l'été au Royaume-Uni.

Il y a 10 cocktails thématiques en tout : Le Markle Sparkle et ses paillettes comestibles ou le Put a Ring on It, un clin d'oeil appuyé à la reine de la pop américaine Beyoncé, servi avec une fausse bague de fiançailles.

Les consommateurs peuvent aussi trinquer avec le wedding cake shots, une vodka infusée à la crème au beurre, avec de la fleur de sureau, du citron et du thé. Bières britanniques et vins californiens (pour le lieu de naissance de la mariée), sont aussi disponibles.

Les fans de la famille royale britannique peuvent se rafraîchir dans ce bar à thème depuis le 4 mai et ce jusqu'au 20. Samedi 19, les festivités commencent à 7h du matin, décalage horaire oblige, un peu avant le début officiel de la cérémonie à près de 6000 kilomètres de là, au château de Windsor.

Sous son chapeau, Dorothy Skrincosky fête en avance les noces à venir, prévoyant aussi d'arriver tôt et en pleine forme samedi pour admirer Meghan Markle marcher — très probablement sans son père — jusqu'à l'autel.

«J'ai adoré toute ma vie la famille royale, confie-t-elle. Ils me fascinent — peut-être que c'est un désir intérieur d'être membre de la royauté moi-même.»

Dorothy Skrincosky dit aussi être «ravie» qu'une métisse arrive dans la famille royale : «Je pense que la famille royale aura encore plus d'amour pour tout le monde».

Megan Passafaro, une avocate vivant à Washington, partage également sa joie devant cette Américaine qui va devenir membre de la royauté britannique. L'échange des voeux de mariage est «extra passionnant», selon elle.

Le bar «a l'air un peu réel», avance cette avocate — grâce notamment au somptueux trône pourpre et doré confectionné à l'image de Buckingham Palace.

«Oh Meghan, je vous souhaite le meilleur pour tout avec votre beau prince», s'exclame Dorothy Skrincosky.

«Faites beaucoup de bébés, et santé au couple royal.»