Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Il faut surveiller l'épaisseur et la couleur de la glace sur les lacs

Mireille Vachon
Mireille Vachon
La Tribune
Article réservé aux abonnés
En réaction à l’incident survenu dimanche sur le lac Magog, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a publié sur Facebook des consignes de sécurité pour sensibiliser la population aux dangers de s’aventurer sur les eaux glacées. 

« Chaque année, en moyenne sept Québécois perdent la vie par noyade pendant l’hiver. Dans la majorité des cas, les décès se produisent en marchant, en jouant au hockey, en pêchant ou en faisant de la motoneige sur la glace d’un cours d’eau », écrit le SPS, selon les informations de la Société de sauvetage.

À lire aussi : Une famille est tombée dans les eaux du lac Magog

Le Service de police a donc partagé trois consignes de sécurité à suivre avant de s’aventurer sur un cours d’eau gelé, proposé par l’organisme de sauvetage.

Observer la couleur de la glace 

La glace bleue et transparente est habituellement la plus résistante, alors que la glace blanche, qui contient peu d’air, est presque aussi solide. La glace grise contient habituellement de l’eau à la suite d’un dégel et est considérée comme dangereuse.

Vérifier l’épaisseur de la glace 

Aucun type de glace n’est sécuritaire à 100 %, mais l’épaisseur joue un rôle important. Si la glace mesure moins de sept centimètres, il ne faut pas s’y aventurer. Il est important de mesurer l’épaisseur à plusieurs endroits.

Examiner l’environnement 

La profondeur, les courants, les obstacles sur l’eau, la température ambiante, la fonte et le regel, le vent et la quantité de neige sont tous des éléments à considérer avant de pratiquer une activité sur les cours d’eau gelés.

Pour obtenir plus d’information sur les précautions à prendre, visitez le site de la Société de sauvetage au http://societedesauvetage.org.

Prioriser les patinoires 

La Ville de Sherbrooke invite la population à patiner de manière sécuritaire en profitant de la trentaine de patinoires extérieures et des anneaux de glace sur son territoire pendant les Fêtes.

Les activités de hockey libre au centre Julien-Ducharme ont toutefois été retirées afin de respecter les restrictions sanitaires en vigueur.

Le Palais des sports Léopold-Drolet accueillera quant à lui les patineurs pour des séances de patinage libre dans les deux prochaines semaines. Pour suivre les consignes gouvernementales, il y aura des plages horaires de 50 minutes pour un maximum de 20 personnes sur la patinoire.

Il est recommandé de réserver.

La Ville indique que le patinage libre se tiendra les mercredi, jeudi et samedi jusqu’au 26 décembre, tandis que l’activité sera offerte les mardi, mercredi, jeudi et samedi durant la semaine du 27 décembre au 2 janvier.