Émile Gosselin, un des modèles, raconte son expérience de vie et de sa participation au projet lors du lancement.

Humains de Sherbrooke se dévoile

Après Humans of New York et Portraits de Montréal, il y a maintenant Humains de Sherbrooke, un projet photographique mettant en lumière des visages d’ici aux histoires multiples. Ces parcours de vie ont été captés par la lentille d’un collectif de photographes sous l’impulsion d’Estrie Aide.

Lors d’un lancement jeudi soir, les huit premières photographies ont été dévoilées. Elles seront ensuite exposées dans différents lieux publics du centre-ville de Sherbrooke afin de permettre au grand public d’admirer ces œuvres.

« Nous avons tous une histoire unique à raconter, qui nous distingue et nous façonne en tant qu’être humain. Nous avons donc voulu partager ces parcours de vie uniques, qui contribuent à faire de Sherbrooke la ville dynamique et éclatée qu’elle est », souligne Vanessa Cournoyer-Cyr, coordonnatrice du projet.

Tout au long du projet, le collectif souhaite aller à la rencontre de 100 Sherbrookois et Sherbrookoises.

Les photographes qui ont participé au projet sont Annick Sauvé, René Marquis, Yves Harnois, Jean François Depuis, Sita Singh, Pierre Vignau, Marianne Deschesne et Laurence Salyères.