Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Hôpitaux et CHSLD sous tension

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le ministre Christian Dubé implore les Québécois de ne pas chercher à contourner les règles durant la période des Fêtes et à ne pas se rassembler de façon illégale.

« Il ne faut pas tricher. Si on triche, on peut avoir un impact sur un lit qu’on va enlever à quelqu’un d’autre », a-t-il insisté en point de presse vendredi après-midi. 

« Ce n’est pas le temps [...] de contourner les règles, je vous en prie. Parce que le virus, il ne rentrera pas en cocooning. Il va rester là », a rajouté le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique.

La situation demeure difficile en Estrie, comme ailleurs au Québec. Vendredi, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a d’ailleurs été placé sur la liste des dix établissements de santé « en situation critique » au Québec.

78 nouveaux cas vendredi

Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 est retombé à la baisse ce vendredi, avec 78 cas confirmés. L’Estrie termine donc la semaine avec l’ajout au total de 686 nouveaux cas au cours des sept derniers jours, en baisse par rapport à la semaine dernière (avec 736 nouveaux cas).

Le bilan du côté des décès est cependant moins réjouissant. En effet, trois nouveaux décès se sont venus assombrir le bilan vendredi. Au total, 23 personnes ont succombé aux complications du coronavirus au cours des sept derniers jours. On compte maintenant 115 personnes décédées de la COVID-19 depuis le début de la pandémie en Estrie.

Au total, le CIUSSS de l’Estrie fait face à 17 éclosions et à sept veilles d’éclosions dans ses hôpitaux et ses CHSLD, sans oublier que neuf résidences privées pour aînés qui affrontent aussi le virus.

Argyll et Villa-Bonheur très affectés

Le CHSLD Argyll est durement touché actuellement par trois éclosions sur différents étages. Au total, 81 résidents sont infectés, dont 11 sont décédés. De plus, 38 employés ont été contaminés. Ce CHSLD dispose de 259 places réparties sur cinq étages.

L’autre CHSLD touché de plein fouet par une éclosion toujours active est le CHSLD Villa-Bonheur de Granby où le bilan est très lourd : 88 des 102 patients ont contracté la maladie, ainsi que 95 employés. Et surtout : 22 patients sont décédés des complications du virus.

Le CHSLD de Coaticook traverse aussi une phase difficile avec 31 résidents infectés, dont quatre sont décédés, ainsi que 19 employés infectés.

Même situation au CHSLD d’Youville de Sherbrooke avec 27 résidents infectés, dont trois sont décédés, ainsi que 18 employés.

Victime de moins de 30 ans

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS note aussi qu’une « personne de la communauté » (c’est-à-dire qu’elle n’habitait pas en CHSLD ou n’était pas hospitalisée) âgée entre 20 et 29 ans est décédée des complications de la COVID-19 au cours des derniers jours.

Il est cependant impossible de savoir si cette personne souffrait d’une autre maladie la rendant plus vulnérable aux complications de la COVID-19.

« Nous ne pouvons communiquer de l’information en lien avec le dossier d’un patient. Par contre, ce décès nous rappelle que le virus peut être dangereux pour certaines personnes et qu’il n’est pas à prendre à la légère », rappelle-t-on du côté du service des communications du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Toujours des cas dans Fleurimont

Les cas actifs sont aussi toujours nombreux à Sherbrooke, alors que l’agrégat dans l’arrondissement de Fleurimont continue de s’agrandir. Jusqu’ici, 382 Sherbrookois résident dans ce secteur ont été contaminés par la COVID-19 au cours des dernières semaines.

Un agrégat est un regroupement inhabituel de cas d’une même maladie dans une population, pour une zone géographique et une période de temps donnée. L’agrégat de Fleurimont est le plus important qui a été connu en Estrie après celui d’Ascot à Sherbrooke (118 personnes, maintenant terminé), celui du Granit (169 personnes, toujours en cours) et celui des Sources (245 personnes, toujours en cours).

Au total depuis le début de la pandémie, il y a eu 6497 personnes atteintes de la COVID-19, dont 115 sont décédées et 5319 maintenant considérées comme rétablies. Il reste donc encore 1063 cas actifs dans la région.