Les dons de sang et de plasma se maintiennent en Estrie. Héma-Québec réussi à atteindre ses objectifs de moindre envergure en respectant les consignes de distanciation physique.
Les dons de sang et de plasma se maintiennent en Estrie. Héma-Québec réussi à atteindre ses objectifs de moindre envergure en respectant les consignes de distanciation physique.

Héma-Québec atteint des objectifs plus modestes

Sherbrooke — Même si la façon d’effectuer un don de sang n’est pas la même qu’en temps normal, les Estriens répondent tout de même présents aux rares endroits où il est possible de donner du sang en cette période de confinement.

Selon les données d’Héma-Québec, ce sont 520 dons de sang qui ont été effectués entre le 16 mars et le 17 avril dans la région principalement lors de rendez-vous au salon Plasmavie de la rue King Ouest.

À LIRE AUSSI: Le plasma de patients guéris, une arme contre le coronavirus?

« C’est une belle mobilisation. Ça dépasse les objectifs que nous avions fixés », explique le porte-parole d’Héma-Québec, Laurent-Paul Ménard.

Le nombre de nouveaux donneurs en Estrie durant cette période de pandémie de la COVID-19 se situe à 17 pour cent, alors qu’il est de 21 pour cent dans le reste du Québec.

« Nous atteignons nos objectifs avec moins de donneurs qui viennent pour la première fois ou qui reviennent après plusieurs années ce qui prouve la mobilisation des gens de l’Estrie », croit M. Ménard.

Il signale que l’Estrie a toujours été une région qui s’est démarquée tant par la quantité de donneurs, le nombre de bénévoles ou la diversité des endroits où des collectes d’envergure peuvent se dérouler.

« Avec la fermeture des établissements d’enseignement et des centres commerciaux, il est plus difficile de tenir des collectes de sang comme nous sommes habitués », indique Laurent-Paul Ménard.

La fermeture du Carrefour de l’Estrie entraîne entre autres l’annulation d’événement majeur comme la collecte de sang de la Sûreté du Québec qui se déroule habituellement au printemps. L’objectif quotidien de don à ce type de collecte dépasse les 300 donneurs.

« Nous avons dû aussi reporter un événement avec Laurent Duvernay-Tardif. Malgré l’annulation de collectes traditionnelles, nous réussissons à atteindre nos objectifs avec des collectes de moindre envergure en respectant les consignes de distanciation physique », mentionne le porte-parole d’Héma-Québec.

Le salon Plasmavie de Sherbrooke atteint ses objectifs de dons de plasma avec un taux de 81 pour cent, soit 1665 dons de plasma sur une possibilité de 2050 au cours du dernier mois.

« C’est quand même bon dans les circonstances. Le don de plasma au salon Plasmavie est tout de même une nouvelle réalité à Sherbrooke alors il faut encore en parler », indique le porte-parole d’Héma-Québec.