Les amis et la famille de Delphine Langevin termineront symboliquement les quelque 1300 kilomètres que devaient encore parcourir la cycliste pour son tour de la Gaspésie.
Les amis et la famille de Delphine Langevin termineront symboliquement les quelque 1300 kilomètres que devaient encore parcourir la cycliste pour son tour de la Gaspésie.

Happée en Gaspésie: un hommage à vélo pour Delphine Langevin

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Sherbrooke — La famille et les amis de la Sherbrookoise Delphine Langevin se regrouperont samedi prochain pour lui rendre hommage en complétant symboliquement le tour de la Gaspésie qu’elle avait entamé.

Même si le tragique événement fait encore l’objet d’une enquête, rien ne porte à croire que des éléments criminels pourraient avoir causé la collision qui a coûté la vie à la cycliste de 25 ans.

La Sûreté du Québec a ouvert une enquête à la suite de l’accident où la jeune femme a été happée à vélo vendredi vers midi 15 sur la route 132 à Saint-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine.

« Pour le moment, l’enquête ne révèle pas qu’il y aurait des éléments criminels en cause dans cette affaire », explique le porte-parole de la Sûreté du Québec, le sergent Claude Doiron.

Delphine Langevin avait déjà complété la moitié de son périple autour de la péninsule gaspésienne et portait un casque lors des tragiques événements.

Pour lui rendre hommage, une amie a créé une page Facebook « Des kilos pour Delph » pour inviter les proches à un événement à la mémoire de la jeune athlète.

« Comme vous le savez, Delph était partie faire le tour de la Gaspésie. Elle avait prévu parcourir un total de 2365 km et aux dernières nouvelles elle en avait complété 917. Que ce soit en pleurant ou en souriant, on sait très bien qu’elle terminait toujours les folies qu’elle commençait. On vous propose donc de vous joindre à nous le samedi 1er août afin de compléter son trajet; soit 1448 km », explique l’organisatrice de l’événement sur Facebook.

Le stationnement de la mine de Capelton a été ciblé comme point de départ prévu pour 10 h samedi prochain en direction North Hatley par la piste cyclable.

« Peu importe la distance que vous allez parcourir, chaque kilomètre compte. Pour ceux et celles qui voudraient participer à distance, nous avons créé un groupe Strava : Des kilos pour Delph », ajoute l’organisatrice de cet hommage.

Lors des tragiques événements, le vélo de l’étudiante à l’Université de Sherbrooke et membre de l’équipe de rugby du Vert & Or a été happé par-derrière par un automobiliste qui a effectué une manœuvre vers l’accotement pour éviter une collision avec un véhicule qui avait ralenti brusquement devant lui.

« Le conducteur de la camionnette a donné un coup de volant vers l’accotement. Il n’a pu éviter l’impact avec l’arrière du vélo de la jeune femme. Cette dernière a été éjectée. Elle a succombé à ses graves blessures deux jours après la collision », explique le sergent Doiron.

Autre accident impliquant une Sherbrookoise en Gaspésie

Une autre Sherbrookoise qui a été impliquée dans un accident vendredi dernier en Gaspésie luttait toujours pour sa vie lundi. 

La jeune femme dans la vingtaine a fait une embardée sur le boulevard Douglas à Gaspé avant de finir sa course contre un poteau.

Le passager originaire de Saint-Eustache qui se trouvait avec elle a aussi subi de graves blessures. On ne craint toutefois pas pour sa vie.

« Aux dernières vérifications, la conductrice luttait toujours pour sa vie. Les enquêteurs ne peuvent pas encore la rencontrer pour déterminer si l’alcool pourrait avoir été un facteur contributif à cet accident », explique le porte-parole de la SQ, le sergent Claude Doiron.

L’alcool pourrait être en cause, mais les enquêteurs de la SQ envisagent aussi d’autres pistes, telles que la distraction ou la fatigue au volant.