Grippe: Réjean Hébert tient à rassurer les Québécois

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a tenu à rassurer la population, dimanche, au sujet de l'épidémie de grippe qui touche le Québec depuis le début du temps des Fêtes.
Réjean Hébert
Dans un communiqué publié en après-midi, le ministre a indiqué qu'il était resté au Québec durant le congé des Fêtes pour assurer un suivi quotidien de la situation. Le ministre Hébert a souligné que le nombre de consultations dans les hôpitaux pour des symptômes grippaux a connu une baisse au cours des derniers jours.
Le 27 décembre, les inscriptions dans les urgences liées à la grippe dépassaient les 10 pour cent, alors qu'elles étaient descendues à 7,4 pour cent samedi.
Le directeur national de la santé publique, le docteur Horacio Aruda, a pour sa part tenu à préciser que le Québec ne vivait pas une situation de pandémie. Celle-ci est caractérisée par l'arrivée d'un nouveau virus, ce qui n'est pas le cas actuellement.
Bien que la souche A du virus H3N2 soit apparue pour la première fois au Québec cette saison, elle était déjà présente dans l'hémisphère austral l'an dernier. Les autorités publiques ont donc inclus cette souche dans le vaccin contre la grippe offert cette année dans l'hémisphère nord.
Texte complet dans La Tribune de lundi.
Abonnement à la version électronique: