La Tribune
Le tintamarre de la centaine de responsables de service de garde en milieu familial (RSE), jeudi matin, et les fanions mauves laissés devant le bureau du député de Saint-François à Sherbrooke visent à marquer leur ras-le-bol.
Le tintamarre de la centaine de responsables de service de garde en milieu familial (RSE), jeudi matin, et les fanions mauves laissés devant le bureau du député de Saint-François à Sherbrooke visent à marquer leur ras-le-bol.

Grève générale illimitée des RSE : la rémunération au cœur du litige

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Sherbrooke – Le tintamarre de la centaine de responsables de service de garde en milieu familial (RSE), jeudi matin, et les fanions mauves laissés devant le bureau du député de Saint-François à Sherbrooke visent à marquer leur ras-le-bol.