« Nos ados sont très solides. Moi vraiment, je leur lève mon chapeau. Ils sont incroyables, ils font de grands efforts pour la plupart. Mais même nos grands ados les plus solides commencent à flancher », affirme la pédiatre Marie-Claude Roy.
« Nos ados sont très solides. Moi vraiment, je leur lève mon chapeau. Ils sont incroyables, ils font de grands efforts pour la plupart. Mais même nos grands ados les plus solides commencent à flancher », affirme la pédiatre Marie-Claude Roy.

« Grande détresse » chez les ados

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Les adolescents sont très nombreux à se présenter « en grande détresse » dans les salles d’urgence des hôpitaux estriens. Le nombre de jeunes en état de détresse, aux prises avec des troubles alimentaires ou des idées suicidaires est plus élevé que jamais. « Je n’avais jamais vu autant de cas de détresse et des cas aussi sévères », s’alarme la pédiatre Dre Marie-Claude Roy.