Galt Ouest: le complexe de l’OMH portera le nom de Suzanne Thériault [VIDÉO] 

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La Ville de Sherbrooke a dévoilé les plus récents détails concernant le réaménagement de la rue Galt Ouest, entre les rues Alexandre et Belvédère, notamment le nom du bâtiment du Parallèle de l’habitation qui sera construit à côté du parc Alfred-Élie-Dufresne. L’immeuble de 116 logements, qui remplacera les huit bâtiments démolis, portera le nom de Suzanne Thériault.

La Ville a par ailleurs dégagé une marge de manœuvre de 1,3 M$ par rapport aux prévisions budgétaires principalement en raison du coût du projet immobilier. Elle a pu ajuster son budget pour l’ingénierie et les travaux d’aménagement grâce à plus de 2 M$ inutilisés dans 15 projets en 2017 et 2018. La Ville devra néanmoins accorder une somme supplémentaire d’environ 800 000 $ au budget d’immobilisation en 2021.

Le nom de Mme Thériault, qui œuvrait au sein de l’Association des locataires de Sherbrooke, était tout désigné, selon Paul Gingues, président du comité de toponymie. Il rapporte avoir reçu des demandes pour honorer la mémoire de Mme Thériault, décédée en 2018.

L’édifice en question accueillera par ailleurs les bureaux du Parallèle de l’habitation dès 2022 et comportera une terrasse sur le toit.

Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines, résume les améliorations qui sont prévues. « Le projet est au centre-ville. L’éclairage sur poteau de bois nuisait à l’apparence du secteur. Il n’y avait aucun réseau cyclable, les espaces de stationnement sont presque inexistants et dangereux, c’est un îlot de chaleur et les feux de circulation sont désuets. Il y a un enjeu pour le transport actif surtout à l’intersection de Belvédère et Galt Ouest, en raison de la courbe prononcée et la bretelle. »

Tous ces éléments seront corrigés. Ainsi, les fils électriques seront enfouis, une piste cyclable légèrement surélevée sera construite et la rue connaîtra un verdissement. Le feu de circulation devant le stationnement du Centre Sherbrooke sera retiré et le terre-plein, végétalisé, sera prolongé sur tout le tronçon, entre les rues Alexandre et Belvédère. Le feu de circulation devant l’entrée du parc sera maintenu pour permettre aux piétons de traverser la rue Galt. La bretelle au coin des rues Galt et Belvédère sera retirée. Mme Gravel a mentionné que les bretelles ne sont pas souhaitables dans le périmètre urbain.

Les investissements de la Ville de Sherbrooke seront de 10,7 M$. En excluant la construction de l’immeuble, l’ensemble du projet est évalué à 12,4 M$.

Selon les échéanciers, la construction du bâtiment de l’OMH commencerait en 2020. Les travaux de reconstruction de la rue Galt commenceront quant à eux en 2021. Une consultation publique, prévue en avril, sera reportée en raison des mesures entourant le coronavirus.

À noter que les voies de circulation seront plus étroites sous le pont ferroviaire, à l’intersection de la rue Alexandre, pour permettre une circulation sécuritaire des vélos.

Marc Denault s’est inquiété que le stationnement du bâtiment de l’OMH ne soit pas accessible pour les automobilistes qui circuleront d’ouest en est sur la rue Galt. Il a aussi souligné que la Ville avait raté une occasion d’enfouir les fils électriques au coin King et Jacques-Cartier et qu’il ne fallait pas répéter cette erreur.

Yves Tremblay, directeur de la planification et de la gestion du territoire, précise qu’il faudra effectivement adopter de nouvelles habitudes de circulation dans ce secteur.

Paul Gingues souhaite quant à lui que la question du stationnement au parc Alfred-Élie-Dufresne soit abordée en consultation publique. « Je voudrais m’assurer que les familles puissent s’y rendre en toute quiétude. »