La fuite de gaz est survenue lundi matin sur un terrain de l’entreprise Estampage ISE Metal située au 20 du chemin de Windsor à Sherbrooke.
La fuite de gaz est survenue lundi matin sur un terrain de l’entreprise Estampage ISE Metal située au 20 du chemin de Windsor à Sherbrooke.

Fuite de gaz rapidement colmatée dans l’arrondissement de Brompton

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Une fuite de gaz survenue, lundi matin, sur un terrain privé dans l’arrondissement de Brompton a entrainé le déploiement du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPCIS) et de l’équipe d’urgence d’Énergir.

La fuite est survenue lors de travaux d’excavation sur un terrain situé derrière l’entreprise Estampage ISE Metal située au 20 du chemin de Windsor à Sherbrooke.

« Étant donné que la fuite est survenue à un endroit isolé, nous n’avons pas eu besoin de faire d’évacuation ou d’interrompre le courant. L’intervention rapide d’Énergir a aussi permis de fermer les valves pour colmater la fuite. L’absence de vent nous a aussi aidés dans notre intervention », explique le lieutenant Martin Primeau du SPCIS.

La fuite de gaz naturel est survenue un peu après 9 h.

« C’est un coup de pelle d’excavation qui a causé cette fuite », précise le lieutenant Primeau.

Cette fuite s’ajoute à la longue série survenue au cours de l’automne.

Cette fuite s’ajoute à la longue série survenue au cours de l’automne.

Trois bris de conduites de gaz naturel sont survenus en dix derniers jours à Sherbrooke au début de l’automne. 

À la mi-octobre, une conduite de gaz naturel a été accrochée lors de travaux d’excavation à l’intersection des rues Camirand et Ball au centre-ville de Sherbrooke.

La semaine d’avant, une fuite majeure avait forcé l’évacuation de l’école primaire Larocque tandis que le 9 octobre dernier, le bris d’une conduite avait entraîné la fermeture du secteur de l’Hôtel-Dieu.