Abdelhmeed faisait goûter aux visiteurs du Festival des traditions du monde le konafa, un desserts d'Égypte fait à base de crème

FTM : les Sherbrookois sont au rendez-vous

Malgré un temps pluvieux pour la troisième journée du Festival des traditions du monde, les gens ont bravé la température et ont vite rempli le site vendredi. L'achalandage est bon jusqu'à maintenant et la directrice générale, Malika Bajjaje, est même en mesure de dire qu'un record a été battu.
« Je ne peux pas avancer de chiffre, mais nous avons déjà battu un record. La soirée du mercredi l'année dernière avait été un record d'achalandage et cette année nous l'avons dépassé », estime Malika Bajjaje, très satisfaite.
Les prévisions de pluie pour la fin de semaine n'inquiètent pas trop la directrice générale, puisque la plupart des spectacles se donnent à l'intérieur des chapiteaux ou encore dans l'aréna.
En début de soirée vendredi, les gens se sont réfugiés au Pub irlandais pour le 5 à 7 de la St-Patrick. Le groupe The Kitchen Party a mis le feu à la scène avec sa musique festive. Les gens dansaient et swinguaient sur des rythmes entraînants de violons et de guitares. Les spectateurs étaient vraiment transportés en Irlande alors que tous les membres du groupe portaient le kilt. Plusieurs personnes dans la foule ont aussi joué le jeu en arborant de grosses lunettes en forme de trèfles et des petits chapeaux verts.
Les Portes de l'Asie ont ensuite accueilli le groupe Nagata Shachu qui a offert une prestation impressionnante de tambours japonais. Le pavillon était plein à craquer et la foule écoutait religieusement les rythmes du tambour Taïko et des autres instruments traditionnels japonais.
La soirée thématique africaine battait sont plein sur la scène Desjardins avec le d.j. Dooggye DJE et ses mix entraînants. Il a réchauffé la foule pour le groupe Zal Sissokho & Buntalo qui est ensuite monté sur scène pour présenter sa musique afro-mandingue. La foule s'était rassemblée sur le plancher de danse pour apprécier le son de la kora et la voix puissante de la chanteuse.
Les festivaliers ont aussi pu goûter aux saveurs de l'Afrique avec les restaurants de la Tunisie et l'assiette de merguez, du Maroc avec ses différents pitas ou encore de l'Égypte avec plusieurs desserts tels que les baklavas et le konafa.
Outre les spectacles de musique et les mets gastronomiques, le Festival accueille aussi 70 exposants. Parmi eux, la Cantine à Savon se démarque par son bar à savon qui permet aux festivaliers de s'en créer un personnalisé.
Leur particularité est qu'ils sont faits à partir d'une huile ayant déjà servi à la cuisson d'aliments, ce qui en fait un produit écoresponsable.
L'ébéniste Fawzi Fahem attire aussi énormément les regards avec ses saladiers, planches à découper et jeux d'échecs fabriqués à la main à partir du bois d'olivier.
Échos du festival  
Parmi les spectacles à ne pas manquer cette fin de semaine au Festival des traditions du monde, on peut compter sur Yan Boissonnault et son Folk agricole qui se produira au Carrefour multiculturel Loto-Québec samedi après-midi.
Également, la formation québécoise Kitchen party montera sur la scène du Pub irlandais en soirée pour jouer du rock celtique qui saura transmettre une énergie festive dans tout le pavillon. Il sera possible de voir en spectacle le groupe Korrontzi samedi et dimanche soir alors qu'il transportera les festivaliers dans une fête traditionnelle de musique et de danses basques.
Soirées thématiques
La soirée thématique Rythmes des tropiques de samedi mettra en vedette le groupe montréalais Sonido Pesao, gagnant du concours des Syli d'or en 2012. Sur la scène Loto-Québec, le groupe présentera un métissage de musique urbaine aux rythmes latins. La soirée se poursuivra avec Poirier Migration Soundsystem, spécialiste des musiques tropicales et dansantes.
C'est également la soirée Fiesta Caliente samedi soir. Amateur de musique cubaine, rendez-vous à la scène Desjardins à 20 h 30 pour assister au spectacle de The Cuban Martinez Show. Juste avant, DJ Will viendra réchauffer la salle avec ses mix à saveurs latines.
Pour ceux qui auraient manqué la troupe de danse The StepCrew jeudi et vendredi, il sera possible de les voir une dernière fois samedi au Pub irlandais.
Fervents de chants traditionnels, le quintette sherbrookois Musique à bouche tiendra un atelier de chansons traditionnelles à 14 h au Carrefour multiculturel Loto-Québec.
À ne pas manquer dimanche
Le Festival des traditions du monde et ses nombreux spectacles se poursuivent pour une dernière journée dimanche. Le public sera invité à un voyage dans les îles du Pacifique avec le groupe Hula Hands qui présentera de la musique et de la danse hawaïenne. À 13 h, au Shack d'Amérique, le duo Caribou jouera de la musique et des chansons traditionnelles québécoises. En soirée, Guylaine Tanguay prendra la relève au Shack et viendra transmettre son amour du country. Le Bistro SAQ accueillera Sanskriti Arts avec le Bollywood du 21e siècle.