Les frais de transport bondiront de 200 $ pour les élèves du Collège Sacré-Coeur, Collège Mont Notre-Dame, le Salésien et le Séminaire de Sherbrooke qui sont transportés par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS).

Frais de transport dans les écoles privées : la facture bondira de 200$

Les frais de transport bondiront de 200 $ pour les élèves du Collège Sacré-Coeur, Collège Mont Notre-Dame, le Salésien et le Séminaire de Sherbrooke qui sont transportés par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS). C'est ce qu'ont annoncé aux parents les établissements concernés, en raison d'une coupe de 33 % d'une subvention de transport scolaire.
Outre ces quatre établissements, la CSRS s'occupe également du transport scolaire d'élèves de l'École secondaire de Bromptonville (ESB) et du Collège François-Delaplace.
Début juillet, la CSRS avait expliqué à La Tribune que l'enveloppe a été amputée du tiers, ce qui représente une perte d'environ 386 000 $. Elle allait donc devoir refiler la facture aux écoles privées concernées. La CSRS assure le transport d'environ 2000 élèves du privé.
Au Salésien par exemple, la facture pour le transport passera d'environ 165 $ à 378 $, ce qui inclut une hausse des frais administratifs. Les parents doivent également payer des frais d'environ 2085 $ pour l'année scolaire, en plus d'une centaine de dollars pour des frais d'inscription et des montants nécessaires à l'achat du matériel. « On a déjà plusieurs questions et commentaires des parents », commente le directeur général du Salésien, Raymond Lepage, également président de l'Association des écoles privées de l'Estrie (AEPE).
Environ 20 % de la clientèle de son établissement utilise les autobus de la Société de transport de Sherbrooke (STS).
M. Lepage s'attend à une baisse d'usagers du transport organisé par la CSRS, en raison de l'augmentation des coûts. « Un parent ayant deux ou trois enfants va peut-être changer son horaire de travail (pour assumer le transport des enfants). Ça peut avoir un impact pour les familles. »
Comme le transport fait l'objet d'entente avec la CSRS, les écoles privées devront assumer le manque à gagner si les parents optent pour un autre moyen de transport.
Dans une lettre envoyée début juillet, le Salésien, le Séminaire de Sherbrooke, le Collège Sacré-Coeur et le Mont Notre-Dame indiquent aux parents qu'ils pourront choisir d'utiliser ou non le transport scolaire avant le 30 septembre, mais ils souhaitent en être informés dès maintenant. « (...) Nous sommes prisonniers du court délai (...) et la seule avenue réaliste est d'offrir le choix aux parents de se désister de ce service ».
Les quatre établissements évaluent différents scénarios afin de présenter une alternative autre que le transport offert par la CSRS pour l'année 2015-2016.
Du côté du Collège François-Delaplace, le directeur général Normand Lapointe explique que la coupe pour le transport représente environ 10 000 $ annuellement pour les trois prochaines années. « C'est énorme pour une petite école », commente-t-il. Il ne peut dire pour le moment de quelle façon cette somme sera absorbée.
Ils invitent également les parents « à interpeller les décideurs de la région » pour « sommer le gouvernement à reculer devant cette offensive de couper le financement du réseau privé au Québec ».
Les écoles privées devront également composer avec d'autres types de compressions, touchant différentes enveloppes.