Les promoteurs de l'implantation d'un centre national d'entraînement d'icecross downhill sur les pentes du mont Bellevue trouveront une oreille attentive auprès du député de Sherbrooke Luc Fortin.

Fortin promet une oreille attentive pour le icecross downhill

Les promoteurs de l'implantation d'un centre national d'entraînement d'icecross downhill sur les pentes du mont Bellevue trouveront une oreille attentive auprès du député de Sherbrooke Luc Fortin.
<p>Luc Fortin</p>
Le nouveau ministre des Loisirs et du Sport se dit prêt à s'asseoir avec eux et à examiner le projet.
« Tout ce qui peut générer du tourisme sportif, c'est positif, c'est une bonne nouvelle. Nous allons regarder ça avec ouverture », avance M. Fortin.
« Un centre d'entraînement comme celui-là, avec l'expertise développée, ça peut vouloir dire des retombées économiques. Il y a aussi l'événement (la Coupe Riders) qui amène des retombées dans la région. »
Rappelons que Destination Sherbrooke et le promoteur de la Coupe Riders explorent la possibilité d'implanter un centre national d'entraînement permanent au mont Bellevue.
L'installation serait utilisée environ deux mois par année pour le recrutement et le développement des athlètes en patinage de descente extrême, popularisée par la série Red Bull Crashed Ice.
Les bases du projet de centre national d'entraînement à Sherbrooke ont été jetées l'an dernier, après que le mont Bellevue a accueilli pour la première fois une étape de la Coupe Riders à laquelle ont pris part 222 athlètes et quelque 3000 spectateurs.
Le projet pourrait se préciser à la lumière de la deuxième édition de la Coupe Riders, qui aura lieu du 11 au 13 février, à la montagne de ski.