La Clinique vétérinaire du Vieux Village ne pratiquera plus le dégriffage des chats dès janvier 2019.

Fini le dégriffage des chats à la Clinique du Vieux Village

SHERBROOKE — La direction de la Clinique vétérinaire du Vieux Village, de Sherbrooke emboite le pas au réseau Globalvet qui lutte contre le dégriffage des chats.

La clinique située dans le secteur Rock Forest prend position contre l’onyxectomie en annonçant la fin de cette intervention dès janvier 2019.

Dre Myriam Audet, vétérinaire propriétaire de la Clinique vétérinaire du Vieux Village depuis 2013, dit avoir longtemps préparé ce changement de cap pour son organisation.

« Comme vétérinaire, et pour le bien-être animal, nous avons commencé par implanter le dégriffage au laser en 2004. Nous avons intégré une approche multimodale (analgésie locale et systémique, acupuncture et ostéopathie) pour le bien-être de nos patients », raconte-t-elle. 

« Il y a deux ans, nous avons cessé le dégriffage des pattes arrières. Nous sommes fiers de dire que nous agissons de la sorte pour minimiser la souffrance de nos patients félins. »

On passera donc à la fin de cette pratique contestée, ajoute Mme Audet.

« Nous sommes maintenant prêts à aller plus loin et cesser d’offrir ce service et sommes confiants que nos clients vont nous suivre dans cette nouvelle étape », souligne-t-elle. 

« Nous considérons cette pratique contraire à l’éthique de notre profession lorsqu’elle n’est pas médicalement nécessaire et elle ne reflète plus les croyances de la clinique. »

Le dégriffage a soulevé plusieurs débats. Il s’agit d’une procédure chirurgicale pratiquée sous anesthésie générale consistant à l’amputation de la troisième phalange et l’ablation de la griffe de chaque doigt. Le terme révisé est l’amputation partielle des doigts, commente-t-on dans un communiqué de presse. 

Elle peut engendrer des problèmes comportementaux et urinaires, des douleurs fantomatiques ou chroniques ainsi qu’une souffrance inutile, précise-t-on.