Yves Gilbert et Jean-Philippe Bachand

Fin des commissions scolaires: «Une menace à l’autonomie des régions»

Le projet de loi du ministre de l’Éducation Jean-François Roberge, est « une menace à l’autonomie des régions » et « à la capacité du milieu de s’impliquer démocratiquement dans la vie scolaire », déplore le président de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC), Yves Gilbert.

Les mandats des élus scolaires doivent se terminer au début de 2020. Ces derniers ne pourront plus exercer leur influence dans leur milieu, estime M. Gilbert.

À LIRE AUSSI: La CAQ met fin aux élections scolaires

« Personne ne sera étonné de m’entendre dire que je suis profondément déçu que le gouvernement de la CAQ ait mené sa réflexion de réforme de la gouvernance scolaire sans nous mettre dans le coup. Je crains pour l’autonomie de la région et surtout pour des régions semi-urbaines et rurales, comme celle où se trouve notre commission scolaire. »

Yves Gilbert craint une centralisation des pouvoirs à Québec, alors que ces nouveaux centres de service ne seront pas des entités.

Il cite en exemple la décision du ministre d’imposer la tenue de deux récréations dans toutes les écoles du Québec. La Presse + révélait également à la fin août que le ministère de l’Éducation modifie « considérablement son processus d’ajout d’espace », pour la construction et l’agrandissement d’écoles. 

Le quotidien montréalais dévoilait ainsi que Québec déterminera « lui-même quels sont les besoins des commissions scolaires pour la construction et l’agrandissement d’écoles ».

Les commissions scolaires étudieront le projet de loi au cours des prochains jours. Compte tenu du dépôt récent, M. Gilbert s’est montré prudent en attendant que le projet de loi soit étudié.

Le président de la CSHC agissait mardi à titre de porte-parole régional. Il parlait ainsi au nom de ses collègues des commissions scolaires francophones, soit Gilles Normand, président de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke et Jean-Philippe Bachand, président de la Commission scolaire des Sommets (CSS).