David Usher a rapidement rallié la foule en interprétant des titres comme The Music et Black Black Heart.

Fête du lac : une troisième soirée électrique

La Fête du Lac a une fois de plus été épargnée par la pluie au grand bonheur des Sherbrookois. David Usher et The Tea Party se sont nourris de l'énergie des festivaliers pour livrer des prestations électriques.
Jean-Pierre Beaudoin est encore une fois très satisfait de la soirée qui a été offerte jeudi, d'autant plus que la température s'est ralliée une fois de plus aux des festivaliers. « David Usher était vraiment en forme et Pagliaro a cassé la baraque au Bistro SAQ. Et on s'attend à quelque chose de grand avec The Tea Party. Ils sont venus il y a quelques années et ça avait été une soirée mémorable », a-t-il lancé une heure avant que le groupe ne monte sur scène.
Et ça a été grandiose. C'est la puissance de la voix du chanteur qui frappe dès les premières secondes puis la force de la musique qui l'accompagne. Les spectateurs au premier rang, et même ceux à l'arrière, en ont eu plein les oreilles.
« It's been a long time since we rock n rolled! Are you ready to rock Sherbrooke? » a lancé le chanteur à une foule plus que prête à rocker.
Le groupe a interprété de nombreux classiques dont leur propre version de Hurt de Nine Inch Nails (aussi reprise par Johnny Cash).
Une chanson a aussi été spécialement dédiée « à l'âme et à l'esprit » du chanteur de Linkin Park, Chester Bennington, alors qu'on annonçait jeudi matin qu'il se serait enlevé la vie.
The Tea Party a ainsi livré un spectacle à la hauteur de leurs trente années d'expérience!
Solide David Usher
Lors de la prestation de David Usher plus tôt, la foule se densifiait à mesure que l'énergie du chanteur augmentait. Si bien qu'à la fin, c'est une marée de gens qui lui ont réclamé un rappel.
Le chanteur a d'ailleurs sorti son meilleur français tout au long de ses interactions avec le public. « C'est comme être dans mon salon avec vous. C'est une belle soirée! » Lors de l'une de ses chansons, il s'est promené à travers les spectateurs et a même pris un moment pour saluer un jeune garçon sur les épaules de son papa et prendre une photo avec lui!
Parmi les titres interprétés, The Music, Black Black Heart et Ressurection, de son temps avec Moist.
David Usher a également proposé une version anglaise assez convaincante de On leur a fait croire d'Alex Nevsky. Un défi qui lui avait été lancé par le coach de la Voix junior lui-même!
La compétition pyrotechnique s'est quant à elle poursuivie avec la firme québécoise PyroSpek qui a choisi de s'éclater avec le thème Soirée pub & terrasse.
Une multitude de récents succès ont déboulé durant la prestation haute en couleur : Wake Me Up de Avicii, The Sound of Silence de Disturbed, Just like fire de P!nk...
Si le début s'est fait en douceur, aussi doux que peuvent être des feux d'artifice, le momentum s'est fait grandissant jusqu'à une finale fracassante où le son des feux enterrait la trame sonore.
Voir les feux... directement sur le lac!
L'école de surf à pagaie O'SUP pourrait bien offrir la meilleure vue pour les feux d'artifice à la Fête du Lac des Nations. Sur l'eau, assis couché sur un paddle board, directement sous le ciel illuminé de mille feux.
Depuis trois ans, O'SUP propose une sortie unique quelques soirs pendant la Fête du Lac : une balade sous les feux en paddle board.
L'idée connaît un véritable succès, tellement que les places disponibles trouvent preneur très rapidement. Les organisatrices avaient décidé d'ajouter une sortie mercredi soir et les places se sont comblées en trois heures à peine! Une autre balade a d'ailleurs été ajoutée pour vendredi.
Chaque fois, c'est huit participants qui ont la chance de descendre la rivière Magog jusqu'à l'embouchure du Lac des Nations, un parcours d'environ 30 minutes.
« On a voulu rendre l'activité accessible à tout le monde, donc même quelqu'un qui n'a pas d'expérience peut essayer parce qu'on a planifié la sortie pour prendre le temps de présenter le matériel et de donner un petit cours d'initiation », explique Jessica Laliberté, professeure chez O'SUP, tout en spécifiant que l'expérience est sécuritaire.
Les apprentis pagayeurs se donnent ainsi rendez-vous à 21 h à la plage du parc Blanchard en prévision du spectacle pyrotechnique de 22 h.
« On est vraiment aux premières loges. On a les feux directement au-dessus de notre tête tellement on est proche! Et en plus d'avoir les feux dans le ciel, on a la réflexion sur l'eau, donc c'est un double effet explosif! » souligne la jeune femme.
Au-delà des feux, Jessica Laliberté estime que le simple fait de se promener sur l'eau la nuit est un moment assez magique.
Pour 40 $, il est donc possible d'être aux premières loges... avec maïs soufflé et perrier au pamplemousse inclus!
On peut en apprendre plus sur les différents cours et événements offerts par O'SUP en visitant le www.osup.ca.