La Tribune
La Sherbrookoise Annick St-Hilaire craint que la fermeture, sans préavis, du bureau d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada à La Havane repousse dans le temps ses retrouvailles avec son mari Osmel Lopez Bonne.
La Sherbrookoise Annick St-Hilaire craint que la fermeture, sans préavis, du bureau d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada à La Havane repousse dans le temps ses retrouvailles avec son mari Osmel Lopez Bonne.

Fermeture du bureau d'immigration à la Havane : des unions rendues difficiles

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
EXCLUSIF / Le Canada a fermé « sans préavis » son bureau d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté de son ambassade à La Havane. Tous les dossiers seront désormais traités à l’ambassade du Canada à Mexico. Cette décision inquiète des centaines de couples canado-cubains mariés qui attendent que leur dossier de réunification familiale soit finalisé pour « enfin » vivre ensemble au Canada. Les coûts et les délais risquent d’augmenter avant les retrouvailles.