Féerie et romantisme avec les Perséides

Il y a de ces spectacles naturels et récurrents dont on espère toujours pouvoir profiter au bon moment et au bon endroit. Alors que la période des Perséides s'étire pendant quelques soirées entre les nuages, voici quelques suggestions pour de l'observation en région à l'abri de la pollution lumineuse...

À l’ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic

Le meilleur endroit en Estrie pour observer les Perséides, chaque année, c’est sans contredit le parc national du Mont-Mégantic, l’ASTROLab et l’Observatoire populaire du Mont-Mégantic, parce qu’il s’agit d’endroits spécialisés en astronomie!

C’est la période de l’année par excellence pour y faire une visite thématique. Des activités spéciales y sont prévues jusqu’au 13 août inclusivement.

« À quelques jours du début des activités, nous affichons presque complet pour les activités au sommet de la montagne. Nous sommes réellement touchés de la confiance que les visiteurs nous font en nous choisissant chaque année pour contempler le phénomène céleste spectaculaire de la pluie des étoiles filantes », se réjouit la responsable du service à la clientèle, au parc national du Mont-Mégantic, Marie-Georges Bélanger. 

« L’été dernier, nous avons battu un record d’achalandage jamais vu avec une hausse de 46 pour cent. C’est avec excitation qu’on attend le même engouement cet été! »

Les secrets des Perséides vous seront révélés par les animateurs passionnés du parc qui ont littéralement des étoiles plein les yeux. Dans une atmosphère féerique et romantique, quelques dizaines d’étoiles filantes à l’heure s’offrent aux visiteurs. Il vaudra la peine de traîner avec soi toute une liste de vœux à faire après chaque étoile filante observée, il s’agit de bien se préparer...

Les activités animées, aux télescopes, se déroulent autant au pied de la montagne, à l’ASTROLab, qu’au sommet, à l’Observatoire populaire du Mont-Mégantic. De l’observation à l’œil nu s’effectue également sur le site, permettant d’expliquer le phénomène spécial, la mythologie qui s’y rattache, puis l’astronomie en général, au cœur de la première Réserve internationale de ciel étoilé.

Une présentation multimédia interactive est également accessible, expliquant d’où viennent les Perséides et pourquoi on fait des vœux à cette occasion. En cas de mauvais temps, l’arsenal audio-visuel et astronomique de l’ASTROLab est mis à contribution pour de nombreuses activités d’animation qui valent à elles seules le détour, incluant une causerie sur la mythologie grecque. 

Les activités sont gratuites pour les jeunes de 17 ans et moins. Infos sur les forfaits, appelez au 

1 800 665-6527, ou consultez les sites internet www.astrolab.qc.ca et www.parcsquebec.com


Sans télescope... Dans la MRC Memphrémagog

Quel est le meilleur endroit pour observer les Perséides dans la région de Memphrémagog? Difficile à dire. Mais le mont Owl’s Head doit nécessairement figurer parmi les lieux les plus intéressants pour une telle activité dans ce secteur.

D’abord, le mont Owl’s Head se trouve relativement éloigné des villes les plus importantes de l’Estrie, telles Sherbrooke et Magog. La pollution lumineuse est donc moindre sur place, ce qui contribue à faciliter l’observation des étoiles.

De plus, puisque son altitude est élevée, cette montagne offre un promontoire parfait pour admirer le ciel. Son sommet est également un lieu relativement calme en été.

Responsable du développement immobilier à la station Owl’s Head, Yannick Beaupertuis confirme que la montagne du même nom, malgré son caractère privé, demeure accessible en soirée. Il invite cependant les gens à se montrer prudents, s’ils ont l’intention d’observer les étoiles depuis le sommet ou les pistes de ski du mont Owl’s Head.

Le parc national du Mont-Orford constitue également un endroit tout désigné pour s’adonner à l’observation d’étoiles, principalement parce que la pollution lumineuse est faible à l’intérieur de cette aire protégée.

D’ailleurs, tous les jeudis soir jusqu’au 22 août, le parc du Mont-Orford offre une activité d’initiation à l’astronomie baptisée Lumière sur les étoiles. L’activité débute à 21 h et dure environ 75 minutes. Les participants se rassemblent à proximité du centre de services Le Bonnallie et suivent le garde-parc responsable par la suite.

« Pour ceux qui souhaiteraient aller voir les étoiles en dehors de cette activité, je pense que ça peut être intéressant autour des étangs de l’Ours et aux Cerises. On recommande par contre aux gens de ne pas s’aventurer en montagne, durant la nuit, et la marche hors des sentiers reste interdite », note Mario Landry, responsable du service à la clientèle et du marketing de l’aire protégée.


Au Mont-Ham en camping

Le parc régional du Mont-Ham a ouvert ses portes aux soirées de camping au sommet il y a un petit moment, conviant les randonneurs à planter leur tente dans le cratère du sommet, là où règnent le calme et, cette fin de semaine, les perséides à leur meilleur.

Le guide, les droits d’accès et le bois pour le feu de camp sont inclus dans les tarifs de 30 $/personne (20 $/membre), mais il faut s’inscrire au préalable afin de s’assurer une place ou réserver pour un groupe.

On ne sait jamais si le ciel sera nuageux, mais à bonne altitude, on peut souffler pour les faire bouger un peu!


Hereford et Haut-St-François

Dans la région de Coaticook, deux endroits se démarquent quant à leur potentiel d’y observer des Perséides. Le mont Hereford, situé dans une zone boisée des plus reculées à proximité de la frontière, est un lieu très peu touché la pollution lumineuse. À condition d’avoir du chasse-moustiques, c’est un lieu de choix pour observer le spectacle des Perséides. 

Un autre endroit intéressant est la tour d’observation La Montagnaise, située sur le chemin de Malvina à Saint-Malo. La tour offre une vue panoramique de 360 degrés et rapproche les observateurs du ciel. La municipalité est un des lieux les plus en altitude en province et la pollution lumineuse y est faible, ce qui fait de cet endroit un lieu sous-apprécié pour observer les étoiles filantes.

Dans le Haut-Saint-François, dont la majorité du territoire est protégé par la Réserve de ciel étoilé du mont Mégantic, les villages frontaliers de La Patrie et Chartierville sont d’excellents lieux pour s’émouvoir devant le spectacle du ciel. D’ailleurs, au Gîte Les Trois Étangs de La Patrie, l’astrologue Patrick Amyot partage ses vastes connaissances sur les composantes présentes dans le ciel à ses clients, en plus de leur faire regarder le ciel profond à l’aide de son télescope.