Pour une 11e année, Noël prend d’assaut le marché de la Gare.

Féerie de Noël au Marché de la gare

SHERBROOKE — Les fins de semaine du mois de décembre s’annoncent féeriques au marché de la Gare. Au travers les chansons, les demandes au père Noël, les contes et les balades en carriole (le dimanche), les Sherbrookois auront l’occasion de faire leur magasinage des fêtes auprès de 40 producteurs, marchands et artisans.

La présidente des Féeries hivernales, Sylvie L. Bergeron, s’émerveille devant le paysage blanc, qui est arrivé tôt cette année. « On travaille depuis le mois d’août. Quand on a vu la neige arriver, on a voulu qu’elle reste. C’est ce qui est arrivé et ça se poursuit. On espère que ça se poursuive jusqu’au carnaval du mois de mars », souhaite-t-elle.

Pour la 11e année, la beauté du site est digne de mention. « C’est modeste, mais c’est joli comme tout. Ça fait une belle sortie avec les enfants. On se sucre le bec et l’on découvre des groupes musicaux. »

« On peut faire des découvertes et trouver le petit secret bien gardé! », continue-t-elle, parlant de la qualité des produits offerts par les différents commerçants.

La coordonnatrice aux communications à Destination Sherbrooke, Amélie Boissonneault, pense que l’événement peut attirer des touristes. « Noël au marché de la Gare fait partie du regroupement des Marchés de Noël au Québec. De plus en plus, un marché de Noël est une attraction touristique. C’est un point de rencontre pour se procurer des produits plus locaux, ce qui est tendance », explique-t-elle.

Les organisateurs aimeraient recevoir 10 000 personnes d’ici le 23 décembre.

Chasse aux lutins

Jusqu’au 9 janvier, les participants de la traditionnelle Chasse aux lutins organisée par Destination Sherbrooke sont invités à aider le père Noël à retrouver ses lutins qui se sont cachés dans les murales de la Ville de Sherbrooke. Un dépliant est disponible au chasse aux lutins.com au Bureau d’information touristique.