La Tribune
Pour faire son marché à l’heure de la COVID-19, pas question d’improviser. D’abord et avant tout, il faut jeter un œil à ce qu’on a déjà dans le frigo et les armoires, recommande Catherine Migneault, propriétaire de Tournesols et tabliers.
Pour faire son marché à l’heure de la COVID-19, pas question d’improviser. D’abord et avant tout, il faut jeter un œil à ce qu’on a déjà dans le frigo et les armoires, recommande Catherine Migneault, propriétaire de Tournesols et tabliers.

Faire son marché de façon sensée

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Les photos des tablettes d’épicerie complètement vides, ces derniers jours, frappaient l’imaginaire. Et imageaient assez bien le sentiment d’urgence que ressentaient plusieurs citoyens face à la pandémie actuelle.