Ulysse McKay

Expo-sciences : médaille d’or pour un Sherbrookois

Étudiant à l’école internationale du Phare, Ulysse McKay a causé une surprise en remportant la médaille d’or de la catégorie intermédiaire, dimanche, lors de la finale québécoise de l’Expo-sciences. Le jeune homme de troisième secondaire s’est penché sur le racisme et tente de trouver des moyens scientifiques pour le contrer.

Outre sa médaille, Ulysse remporte une bourse de 500 $ ainsi qu’un laissez-passer pour l’étape pancanadienne de l’Expo-sciences, qui sera présentée à Fredericton du 15 au 17 mai.

« C’est vraiment fou! À l’Expo-sciences nationale, il y a des projets incroyables, décrit le jeune homme. Il y a des gens qui travaillent là-dessus depuis plusieurs années. »

« J’étais très heureux, mais surpris, poursuit-il. Je ne m’attendais pas du tout de repartir avec cette médaille. Avec les résultats que j’avais eus à la régionale, j’espérais aller plus loin, donc à la pancanadienne. Mon objectif s’est réalisé, je suis vraiment content », assure celui qui travaille sur son projet depuis le mois d’août.

Gros projet

Au départ, Ulysse s’était donné le défi de trouver une solution « pour contrer le racisme d’une manière simple et efficace chez les jeunes de première secondaire ».

« Je n’ai pas réussi à confirmer mes hypothèses, mais j’ai réussi à cerner certains paramètres qu’il va falloir prendre en compte dans la création d’une future étude pour qu’elle puisse fonctionner correctement, contrairement à la mienne, explique-t-il. Ce qui est bien avec les sciences, c’est qu’on peut toujours tourner les résultats décevants au premier coup d’œil en quelque chose d’intéressant. »

Pour l’étape suivante, Ulysse devra traduire une partie de son exposé, puisque des visiteurs anglophones pourraient s’intéresser à sa recherche. « Je veux vraiment m’amuser et en profiter avec les gens qui vont venir avec moi. Il n’y a aucune pression, car la pancanadienne, c’est le plus haut niveau auquel on peut aller. Je vais juste en profiter et pratiquer mon anglais! » réalise-t-il, confiant.

Bonne cuvée

L’Estrie a brillé lors de cette finale québécoise de l’Expo-sciences présentée à Longueuil. En tout, huit jeunes de six équipes auront l’honneur de représenter la région à Fredericton. Outre Ulysse McKay et son projet Raciste mon cher Watson!, Jasmin Ricard, Elliot Christin, Kamila Jelinek et Emmanuelle Beaulieu de l’école internationale du Phare, Julien-Pierre Houle et Antoine Blais de l’école du Triolet et Juliette Quirion du Collège Mont-Notre-Dame seront de la partie.