Les élèves de santé globale de deuxième et sixième année de l’école La Passerelle de Waterville ont observé attentivement Frédéric Viau, qui a fait une démonstration sur la borne de réparation avec le vélo d’un élève.

Waterville veut faciliter la vie des cyclistes

WATERVILLE — La municipalité de Waterville a dévoilé cette semaine ses deux nouvelles bornes de réparation de vélo dans le but d’inciter les citoyens à se déplacer activement.

La mairesse Nathalie Dupuis était en compagnie du préfet Jacques Madore, de conseillers municipaux ainsi que d’élèves de la deuxième et de la sixième année de l’école primaire La Passerelle pour procéder à l’annonce et au dévoilement des bornes de réparation, en collaboration avec la MRC de Coaticook.

« Nous sommes très fiers d’annoncer que nous mettons à la disposition de la population deux bornes de réparation de vélo. On parle souvent des enjeux de la mobilité et de la vie active à Waterville et ce projet nous permet d’avancer conjointement dans ces directions », annonce d’emblée la mairesse.

L’idée d’installer de telles bornes de réparation a rapidement séduit Mme Dupuis, qui observe une utilisation soutenue du vélo comme moyen de transport dans sa municipalité.

« Ce sont deux de nos citoyens mordus de randonnée en vélo, qui ont parcouru le Canada en entier, qui m’ont parlé de ces bornes. J’ai rapidement été séduite par l’idée et par la qualité de cet équipement ainsi que son potentiel d’utilisation pour nos citoyens de tous âges et les cyclistes visiteurs. C’est un geste concret pour favoriser le déplacement actif sur notre territoire », indique-t-elle.

La première borne se trouve sur le trottoir en face de l’hôtel de ville et la deuxième est située au Marché de la ferme Beaulieu. Des pancartes de signalisation indiquent la présence de la borne et une pastille détectable par téléphone cellulaire permet aux utilisateurs d’avoir accès aux instructions d’utilisation.

« On en a une en milieu urbain pour les travailleurs et les jeunes qui se déplacent à vélo, dont ceux qui sont en santé globale, et une à l’entrée de la ville à la jonction des routes 143 et 147. Cela vient vraiment soutenir la pratique du vélo et contribue au développement d’une communauté active et en santé », souligne-t-elle.

Très polyvalentes

Les bornes de réparation sont très polyvalentes et contiennent une multitude d’outils de tous genres, ce qui permet de procéder à l’ensemble des réparations mineures sur des vélos anciens comme des
vélos plus récents.

« On peut presque tout faire avec ces bornes en termes de réparation, elles sont vraiment bien conçues », explique Frédéric Viau de La shop à Fred. « Qu’une petite ville comme Waterville réalise l’importance d’offrir à ses citoyens et ses visiteurs un équipement complet de cette qualité est remarquable. Il y a un côté sociable et multi âge dans la pratique du vélo et c’est aussi présent quand vient le temps de l’entretien. En plus de favoriser l’autonomie des cyclistes, Waterville favorise le partage et l’échange entre les utilisateurs et les citoyens. C’est remarquable », a-t-il affirmé après avoir fait une démonstration aux élèves.

Les bornes de réparation vont être remisées pour la période hivernale et vont être installées à nouveau au printemps. La Ville va aussi fournir des tubes pour remédier aux crevaisons.