Voie de contournement à Lac-Mégantic: la Ville achemine des solutions à Garneau

Pendant que la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire au centre-ville de Lac-Mégantic est en croisade à Ottawa cette semaine, la Ville de Lac-Mégantic révèle qu'elle a fait parvenir au ministre des Transports Marc Garneau la semaine dernière «des pistes de solutions afin d'accélérer l'étude de faisabilité de la voie de contournement ferroviaire».
«Nous avons entendu la demande des Méganticois de voir se construire le plus rapidement possible une voie ferrée qui contournerait le centre-ville. Nous avons fait nos devoirs et nous avons proposé au ministre des Transports un scénario pour accélérer l'étude», annonce le maire Jean-Guy Cloutier.
Dans un communiqué émis en fin de journée mardi, sans plus d'explications sur la nature des pistes de solutions proposées, le maire Cloutier répète que la construction d'une voie de contournement ferroviaire est un projet essentiel au rétablissement de la population de Lac-Mégantic.
«Nous avons espoir que le ministre analysera ces avenues possibles et y répondra favorablement», assure-t-il.
Le député conservateur de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold, prévient pour sa part qu'il ne sera pas présent, aujourd'hui, à la conférence de presse «non partisane» organisée par la Coalition et à laquelle tous les partis politiques fédéraux ont été invités.
«J'appuie sans réserve toute démarche visant à accélérer la réalisation de la voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic, précise M. Berthold. La Coalition a cependant choisi de faire cavalier seul avec la chef du Parti vert plutôt que de tenir une véritable rencontre de presse non partisane à Ottawa», reproche-t-il.
«Malgré mon souhait, la Coalition tiendra sa conférence de presse un mercredi matin, pendant les réunions obligatoires des caucus nationaux... Je ne serai pas présent à cette conférence de presse, et conséquemment, elle ne pourra pas être considérée comme multipartite. Cela étant dit, je souhaite que le message véhiculé par la Coalition à Ottawa permette d'accélérer le processus en cours.»
Autant le député Berthold que le maire Cloutier affirment que la balle est maintenant dans le camp du ministre Garneau.