Vicki-May Hamm aura un adversaire

Il y aura finalement une course à la mairie à Magog en vue des élections du 5 novembre. Seule candidate jusqu'à maintenant, la mairesse sortante, Vicki-May Hamm, devra en effet affronter Marc Delisle, un ingénieur à la retraite âgé de 64, méconnu des électeurs, mais qui se dit « très impliqué » dans son milieu.
M. Delisle, qui habite Magog depuis une dizaine d'années, a indiqué qu'il entendait déposer son bulletin de candidature mercredi auprès du président d'élections.
Sur sa page Facebook, l'ancien employé de Camoplast, invite les électeurs magogois à se rendre nombreux aux urnes, le 5 novembre.
Sans expérience politique sur la scène municipale, M. Delisle a affirmé au Reflet du Lac qu'il avait choisi de se présenter à la mairie afin d'éviter que Vicki-May Hamm soit élue sans opposition.
Il estime que certains projets en chantier, dont la revitalisation du centre-ville et la construction d'un aréna à deux glaces à l'école secondaire La Ruche, doivent faire l'objet de débats afin de trouver de nouvelles façons de faire.
La candidature de M. Delisle intervient au lendemain de l'annonce officielle de la candidature de Vicki-May Hamm, qui briguera un troisième mandat à titre de mairesse. Celle-ci disait ne pas comprendre qu'une ville de la taille de Magog ne soit pas en mesure de susciter d'autres candidatures à la mairie.
Étrangement, la page Facebook de M. Delisle, qui invitait les citoyens à se rendre aux urnes le 5 novembre, n'était plus accessible en fin de journée mardi...