Véhicule de luxe: deux fraudeuses sous les verrous

Sherbrooke - Deux femmes de la région de Toronto se retrouvent sous les verrous après avoir tenté d'acquérir un véhicule de luxe de façon frauduleuse chez le concessionnaire H Grégoire de Magog.

Gimena Laura Ayala de Barrie en Ontario et Shania Tonya Randall de Brampton ont été accusées, lundi au palais de justice de Sherbrooke, d'une fraude de plus de 5000 $ à l'endroit du concessionnaire automobile.

Les deux femmes de 21 ans ont présenté de faux papiers d'identité au moment de compléter la transaction pour acquérir le véhicule, le 22 novembre dernier.

En plus du complot pour fraude, elles ont aussi été accusées de supposition de personne, d'utilisation de faux documents, de possession de faux papiers d'identité, de possession de faux permis de conduire, de fausse carte d'assurance maladie ainsi que de faux certificats de naissance.

Shania Tonya Randall a aussi été accusée d'entrave au travail des policiers. Les deux femmes se sont présentées en soirée, vendredi, au concessionnaire de la rue Sherbrooke à Magog, pour tenter d'acquérir un véhicule luxueux. C'est en faisant les vérifications d'usage qu'une plainte a été portée à la Régie de police Memphrémagog.

Le procureur aux poursuites criminelles Me Samuel Bouchard s'est objecté à la remise en liberté des deux accusées.

C'est Me Karine Poliquin qui représentait les deux accusées lors de leur comparution. L'enquête sur remise en liberté a été fixée à mardi.

L'enquête se poursuit dans cette affaire.