Toute personne peut, dans les trente prochains jours faire connaître par écrit à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation son opposition à la demande de changement de nom pour Val-des-Sources.
Toute personne peut, dans les trente prochains jours faire connaître par écrit à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation son opposition à la demande de changement de nom pour Val-des-Sources.

Val-des-Sources : une pétition de 1000 noms sera déposée

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
La Ville d’Asbestos a publié mercredi l’avis public du changement de nom adopté le 19 octobre dernier. C’est donc dire que toute personne peut, dans les trente prochains jours faire connaître par écrit à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation son opposition à la demande de changement de nom pour Val-des-Sources.

C’est ce que compte faire Jeff Therrien, l’un des instigateurs de la pétition papier qui se promène depuis le premier jour du vote. Une pétition électronique circule quant à elle depuis près d’un an et a obtenu en date de mercredi soir 702 signatures. Elles demandent la tenue d'un référendum sur si oui ou non la municipalité devrait changer de nom.

« On a cumulé les signataires qu’on a eus lors du vote et ceux de la pétition électronique, souligne-t-il. On a enlevé tous les noms en double et tous ceux qui ne venaient pas d’Asbestos et on obtient un peu plus de 960 personnes. »

M. Therrien souhaite déposer cette pétition la semaine prochaine.

« J’ai encore une feuille qui circule dans le secteur Saint-Barnabé, résume-t-il. J’ai une amie qui va essayer de recueillir des signatures de ce côté. La semaine prochaine on va envoyer ce qu’on a et on va approcher le mille. »

Après le délai des 30 jours, la ministre responsable, Andrée Laforest, rendra une décision ministérielle. Aucun délai n’est prescrit pour la remise de sa réponse. 

La Ville espère de son côté pouvoir officialiser le nom de Val-des-Sources avant Noël. Rappelons que ce sont 2796 personnes qui se sont déplacées pour voter pour le nom qu’il préférait ce qui représente environ 48,2 % de la population éligible au vote. Val-des-Sources a récolté 51,5 % des voix après trois tours.