Vague de solidarité pour la famille du petit Félix

Une vague de solidarité déferle, à Lac-Mégantic, pour soutenir financièrement la famille du petit Félix Quirion, atteint d'un cancer du cerveau. L'élan de solidarité a vu le jour à l'initiative de deux élèves, Sandrine Hallée et Rose Dumas, qui ont lancé une campagne de financement dans le cadre de la semaine Donnez au suivant, du nom de la populaire émission animée par Chantal Lacroix.
Sandrine Hallée et Rose Dumas
Félix Quirion et sa famille ont appris en juin dernier qu'il souffrait d'un cancer du cerveau.
Félix Quirion, sept ans, a été diagnostiqué d'un cancer au cerveau en juin dernier.
« On a appris le 20 juin qu'il a une tumeur au cerveau », raconte son père, Tommy Quirion. Depuis, les opérations se sont multipliées. Les médecins ont retiré 80 % de sa tumeur. Le petit garçon doit recevoir de la chimiothérapie à l'hôpital Sainte-Justine chaque semaine. Des traitements qui s'additionnent à d'autres rendez-vous au CIUSSS-de l'Estrie-CHUS à Sherbrooke. Tommy Quirion, qui multiplie les allers-retours pour les soins de son fils, a dû cesser de travailler temporairement : sa conjointe et lui ont trois autres enfants âgés de 4,5 et 11 ans.
Le père de famille travaille, comme plusieurs membres de sa famille, à la fromagerie La Chaudière, qui est partenaire de cette collecte de fonds. Les deux élèves de l'école Sacré-Coeur invitent tous les élèves de la région à se joindre à elles en vendant des produits de la fromagerie.
Félix fréquente l'école Fatima. « Pour l'instant, il réussit à aller à l'école avec une accompagnatrice », souligne M. Quirion. Les nerfs optiques du garçon ayant été endommagés, la vue de Félix a été grandement affectée. « Il voit à 30 % d'un oeil et à environ 70 % dans l'autre. » Un autre rendez-vous permettra de voir s'il a besoin d'une autre opération.
Jolyane Giroux, la maman de Rose, est une collègue de M. Quirion, et d'autres membres de cette famille qui travaillent aussi à la fromagerie. Les collègues partagent donc leur peine.
« C'est un enfant de l'âge de nos enfants », lance Mme Giroux en entrevue téléphonique, aux côtés de Rose, Sandrine et la maman de cette dernière, Cyndia Lacasse.
Les deux mères n'en reviennent pas de voir l'élan de solidarité qui est né au sein de la communauté méganticoise. « On disait à la blague que les filles ne devraient pas aller à l'école cette semaine pour gérer ça! (...) C'est toute une région qui est en train de se mobiliser pour Félix. Les entreprises, les commerçants, les jeunes... » « Depuis ce matin, on est bombardé d'offres. On a 12 entreprises qu'on doit aller voir... »
En plus de la vente de produits de la fromagerie, plusieurs entreprises de la région ont fait des dons ou promis d'en faire.
Les jeunes organisatrices aimeraient aussi, avec les profits amassés, qu'un budget discrétionnaire soit attribué aux directions des écoles Sacré-Coeur et Fatima afin qu'elles puissent « Donnez au suivant » tout au long de l'année. « Les directions d'école font face chaque année à plusieurs cas; souvent, elles vont aller acheter des boîtes de collation pour des jeunes qui n'ont pas déjeuné, des vêtements pour des jeunes qui ne sont pas habillés convenablement », note Mme Lacasse. 
« Dans le dernier épisode (de Donnez au suivant), j'ai vu une école qui participait. J'ai demandé à ma mère si notre école pouvait participer. Elle m'a dit de parler à quelqu'un à l'école », raconte Sandrine, qui souligne que sa directrice a inscrit l'établissement au concours. Dans la famille de Rose aussi, on a parlé du concept de l'émission. Et pensé au petit Félix.
Tous les gestes de bonté sont comptabilisés par l'équipe de l'émission de Chantal Lacroix.
L'école en ayant récolté le plus grand nombre et celle ayant été la plus visible sur les réseaux sociaux recevra l'équipe de tournage de Donnez au suivant, en plus d'être l'invitée d'honneur pour un épisode complet. 
« Ça nous donne beaucoup de positif. On est heureux d'avoir du monde qui nous entoure », souligne Tommy Quirion. 
« Ce serait l'fun de voir l'équipe de tournage débarquer, mais notre but premier, c'est de ramasser des fonds pour cette famille et les autres de la région », souligne Mme Lacasse. 
La semaine Donnez au suivant s'étire jusqu'au 1er octobre et la fin des ventes des produits de la fromagerie est prévue le 4 octobre. Les dons continueront d'être acceptés. Une page Facebook Donnez au suivant équipe Lac-Mégantic a été créée.