Un automobiliste s’étant aventuré dans les sentiers de vélo de montagne sur le mont Brome s’est retrouvé dans une fâcheuse position, vendredi en fin d’après-midi.

Une voiture dans les sentiers de Bromont

Un automobiliste de la région de Montréal s’est retrouvé dans une situation abracadabrantesque, vendredi en fin d’après-midi, à Bromont. Après une balade sur le mont Brome en voiture, il s’est engagé sur un pont de bois sur le sentier m21 destiné principalement au vélo de montagne. Sous le poids de la voiture, le pont s’est en partie effondré.

Un cycliste a filmé pendant une dizaine de minutes les tentatives infructueuses de l’individu pour sortir sa Cadillac de sa fâcheuse posture, sur le pont qui passe au-dessus des pistes de luge de montagne. 

Il a aussi pris le temps de discuter avec lui et de lui demander ce qui s’est passé. Ce à quoi il a répondu : « J’ai descendu le ponceau et il a pété... »

Le cycliste lui a fait savoir qu’il ne s’agissait pas d’un chemin pour les voitures. « Oui mais il rentrait, il passait. Oui on m’a dit que c’est un chemin d’auto, regarde l’indication jaune et noir », a rétorqué l’automobiliste en pointant la signalisation représentant une succession de courbes à venir qui s’adresse aux utilisateurs de luge de montagne.

Avant l’arrivée du cycliste, l’homme dit avoir tenté pendant 1 h 45 de décoincer sa voiture. Il avoue aussi avoir hésité avant de s’engager sur le pont de bois puisque son véhicule est lourd.

Dans une conversation quelque peu décousue, on l’entend dans la vidéo raconter quelques pans de sa vie au cycliste. Il serait ainsi retraité de Radio-Canada, aurait été millionnaire avant de se faire voler son identité au début des années 2000 et qu’il possèderait maintenant une maison à Oka, un condo sur L’Île-des-Sœurs en plus d’un bateau de course ayant appartenu au propriétaire d’un grand groupe de presse au Québec. Il a aussi laissé entendre qu’il s’était rendu au sommet avant de redescendre.

La première vidéo de deux a été vue plus de 6500 fois en moins de 24 h sur YouTube.

Une pelle mécanique a été nécessaire pour sortir la voiture de sa posture.

Pelle mécanique nécessaire

Avisée par un cycliste, possiblement le même, une équipe de patrouilleurs de Bromont, montagne d’expériences, propriétaire des lieux, s’est déplacée pour porter assistance à l’automobiliste. Les employés ont été avisés après que le conducteur se soit retrouvé dans cette position, et non lorsqu’il circulait dans la montagne.

« On a réussi à lui prêter assistance et à le sortir avec une pelle mécanique, relate Claude Péloquin, directeur général de la station. L’individu n’avait pas d’affaire là, ce n’était pas une route. Il était sur nos terrains. On a remis l’individu à la police. »

Le service de police de Bromont confirme lui avoir donné une contravention en vertu du règlement municipal, sans toutefois pouvoir préciser de quel règlement il était question dans ce cas-ci.

« C’est un endroit qui n’est pas destiné à la conduite automobile, poursuit M. Péloquin. Définitivement, il y a eu des dommages aux installations, mais je ne peux pas vous dire quels types de dommages. On va en faire l’analyse complète lundi au retour. »

Pour le moment, l’accès au ponceau a été bloqué avec des banderoles pour éviter tout autre incident. « Nos installations ne sont techniquement pas ouvertes, mais on sait qu’il y a régulièrement des randonneurs dans la montagne. »

La sergente Vincelette, du service de police de Bromont, indique qu’il n’y a pas eu d’infraction criminelle et que Bromont, montagne d’expériences n’a pas porté plainte pour le moment, ce qui met un terme au dossier.