Les visiteurs de Bleu lavande, cet été, pourront notamment entendre les conteurs Denis Bégin et Claude Hamel.

Une saison de floraison plus longue chez Bleu lavande

Floraison d’une durée prolongée, thématiques quotidiennes pendant une partie de l’été et animation renouvelée. Le domaine Bleu lavande s’efforce de bonifier son offre, tous les ans, afin d’attirer des gens qui n’ont jamais foulé le sol de ses champs, mais aussi de convaincre d’anciens visiteurs de revenir.

Pour obtenir une floraison plus longue, de nouvelles variétés de lavande ont été plantées dans les champs du domaine agrotouristique, situé à proximité du village de Fitch Bay.

«Avec les nouvelles variétés de lavande ajoutées l’été dernier, le public pourra observer des plants en fleurs de juillet à septembre, soit durant trois mois au lieu d’un comme avant. La lavanderaie se transforme donc en un arrêt obligé pour tous les amateurs de paysages à couper le souffle en saison estivale», fait valoir Jérémy Parent, directeur du site agrotouristique.

Bleu lavande a également décidé de continuer à miser sur le conte pour séduire ses visiteurs. Du mercredi au dimanche, des conteurs professionnels seront ainsi présents dans les champs pour raconter la «légende du Bleu lavande».

Les 21 et 28 juillet, la Féerie de la lavande battra son plein au domaine agrotouristique. Les participants à l’événement pourront expérimenter des jeux d’antan et effectuer des «dégustations gourmandes».

Plus tard cet été, plus précisément les 4 et 5 août, le Week-end de la famille permettra aux visiteurs de découvrir les animaux domestiques et exotiques du refuge Éducazoo.

En semaine du 9 juillet au 17 août, chaque journée sera consacrée à une thématique particulière. Les thématiques en question amèneront les participants à effectuer des incursions dans différents univers: arts, yoga, méditation, lavande et cuisine.

Jérémy Parent s’attend à ce que près de 40 000 personnes viennent visiter le domaine Bleu lavande en 2018. «C’est le nombre qu’on avait eu en 2016, remarque-t-il. Et, l’an dernier, on avait atteint les 35 000 malgré un début de saison difficile à cause de la température.»

M. Parent souligne que le lieu qu’il dirige accueille tous les ans plusieurs centaines de visiteurs en provenance de l’Ontario, des États-Unis et même d’Asie.