Une partie de toit s'effondre sous la neige

Les pompiers de Magog ont dû intervenir, en milieu de journée jeudi, après l’effondrement partiel du toit d’une résidence située à proximité du lac Memphrémagog.

La résidence dont la toiture s’est partiellement effondrée est située au 644 de la rue des Capillaires, à Magog. Les pompiers se sont rendus sur place après qu’une personne habitant à proximité de la résidence endommagée eu contacté les services d’urgence.

«On nous a demandé d’aller vérifier la situation. On s’est aperçu en arrivant qu’une partie du toit, environ 50 pour cent je dirais, avait cédé. Ce qu’il était important de vérifier pour nous, au départ, c’est qu’il n’y avait personne à l’intérieur parce qu’on aurait fait évacuer les lieux, au besoin», indique le lieutenant Daniel Comeau, du service de protection contre les incendies de la Ville de Magog.

M. Comeau précise que le personnel du service de protection contre les incendies de la Ville de Magog n’a pas pénétré à l’intérieur de la résidence. Un voisin aurait en effet confirmé aux pompiers que les propriétaires de la maison se trouvaient à l’extérieur au moment de l’effondrement de la toiture.

Après avoir été contactée par les pompiers, Hydro-Québec a coupé le courant électrique au 644 de la rue des Capillaires, cela afin de réduire les risques d’incendie.

«On ne connaît pas la cause de l’effondrement et toutes les hypothèses sont envisagées. Ce qui est certain par contre, c’est qu’il faut être vigilant avec les toits enneigés en ce moment. Il y a eu d’autres événements semblables ailleurs au Québec, durant les dernières semaines, et il vaut mieux faire déneiger sa toiture si beaucoup de neige s’est accumulée dessus», explique Daniel Comeau.

M. Comeau souligne que, parfois, une couche de glace peut se cacher sous un couvert de neige recouvrant une toiture. «La glace est plus pesante donc il est préférable de s’en méfier.»