Une pancarte... trois mois plus tard

L'élection municipale a beau avoir eu lieu il y a plus de trois mois, il reste encore au moins une relique de la campagne tenue en novembre à Magog.

On peut encore voir dans le secteur Omerville une pancarte de la candidate défaite Johanne Bouchard, sur un poteau du terre-plein de la rue Sherbrooke.

Sur le site Portail Québec, il est indiqué que les candidats doivent retirer leurs pancartes au plus tard 15 jours après le scrutin.