Francis Laurier-Busque, Anthony Lepage et Frédéric Côté travaillent ensemble à organiser la première édition de la Traversée hivernale à vélo du lac Memphrémagog, qui aura lieu le 11 février prochain.

Une nouvelle traversée est créée à Magog

La Traversée internationale du lac Memphrémagog est à peine disparue des écrans radars qu'un nouvel événement, baptisé la Traversée hivernale à vélo du lac Memphrémagog, voit le jour dans la région de Magog.
Ce sont des mordus de fatbike, un type de vélo à larges roues conçu pour affronter l'hiver, qui ont décidé de créer la Traversée hivernale du lac Memphrémagog, dont la première édition aura normalement lieu le 11 février prochain dans le cadre de la Fête des neiges de Magog.
Le directeur de l'événement hivernal, Frédéric Côté, laisse entendre qu'il ne faut faire aucun lien entre la disparition de la Traversée internationale du lac Memphrémagog, un événement qui comprenait un marathon de nage, et la naissance de la Traversée hivernale. « On ne s'attendait pas à ce que la plus connue des deux traversées disparaisse », plaide-t-il.
M. Côté avoue cependant que le moment se prête bien à la mise sur pied de la Traversée hivernale à vélo. « C'est un peu comme si l'ancienne Traversée du lac Memphrémagog renaissait sous une autre forme », suggère-t-il.
Pour le moment, il n'est pas question de donner un caractère international au nouveau rendez-vous sportif. Mais ses organisateurs mentionnent que, après la tenue des premières éditions, il est possible que des cyclistes étrangers choisissent d'y participer.
Les participants auront la chance de rouler sur le parcours de 23 kilomètres, qui reliera le secteur de Knowlton Landing à la ville de Magog, ou sur celui de trois kilomètres, lequel sera essentiellement réservé aux nouveaux adeptes et aux enfants.
Frédéric Côté aimerait qu'une cinquantaine de cyclistes participent à la course de 23 km cet hiver. Il croit toutefois probable que cette course puisse en attirer annuellement entre 150 et 200 dans quelques années. « Je pense que ça a un beau potentiel. D'ailleurs, il existe déjà un événement similaire au lac Saint-Jean et ça marche bien. »
Directeur des communications et des partenariats de la Traversée hivernale du lac Memphrémagog, Francis Laurier-Busque affirme que plusieurs amateurs de fatbike attendaient la création d'un tel événement dans la région. « Il y a de l'intérêt, ça je le sais », lance-t-il.
Difficile de prédire combien de temps prendront les plus rapides pour franchir la distance de 23 km. « La météo peut changer bien des choses en ce qui concerne les conditions. De toute façon, à mon avis, c'est plus un défi à affronter qu'une course alors la question du temps n'est pas si importante », déclare M. Côté.
N'empêche, si les conditions de terrain sont bonnes et que la température est clémente, la distance pourrait être parcourue rapidement. Mais il n'est pas exclu que les plus rapides pédalent durant trois heures ou plus, si Dame nature fait des siennes.
Notons en terminant que, bien qu'il ne s'agisse pas de véritables fatbike, tout indique que les vélos possédant des roues de sept à 10 centimètres de largeur seront acceptés dans le cadre de la course.