L'église de la paroisse anglicane St Luke’s de Magog fermera ses portes.

Une nouvelle église fermera ses portes

Une nouvelle église fermera ses portes à Magog. En raison d’une décroissance marquée du nombre de fidèles, les dirigeants de la paroisse anglicane St Luke’s ont en effet décidé de rendre les armes à leur tour.

«C’est avec beaucoup de regret que l’évêque de Québec, le révérend Bruce Myers, a accepté la décision des paroissiens de procéder à la fermeture de leur église», indique Edward Simonton, vicaire général du diocèse anglican du Québec.

L’église St Luke’s se trouve au coin des rues Saint-Patrice Ouest et des Pins, à Magog. Presque entièrement construite en bois, elle possède une valeur patrimoniale très élevée. Des experts en matière de patrimoine bâti avaient d’ailleurs jugé, lors d’un inventaire effectué en 2007, qu’elle méritait la cote «exceptionnelle». Cette classification a été confirmée en 2015.

Sur le terrain de l’église, on trouve également un édifice au style architectural apparenté qui accueille des activités de nature communautaire. La valeur patrimoniale de ce second immeuble serait également très élevée.

Afin que l’apparence des deux bâtiments soit préservée, la Ville de Magog entend reconnaître la valeur patrimoniale de ceux-ci de manière officielle. La municipalité est aussi prête à apporter des modifications au zonage du terrain pour faciliter sa vente.