La convention collective des employés municipaux de Lac-Mégantic était échue depuis décembre 2018.
La convention collective des employés municipaux de Lac-Mégantic était échue depuis décembre 2018.

Une nouvelle convention de cinq ans à Lac-Mégantic

SHERBROOKE — Les employés de la Ville de Lac-Mégantic ont un nouveau contrat de travail de cinq ans. 

L’entente a été approuvée en assemblée générale le 9 juin dernier par 83 % des employés présents et autorisée par le conseil municipal à la séance de mardi.

Conclue après une négociation respectueuse et franche, détaille-t-on dans un communiqué de presse conjoint, la convention collective 2019-2023 prévoit des augmentations de salaire de 2,25 % en 2019, 2020 et 2021, de 2,5 % en 2022 et de 2,75 % en 2023.

Il s’agit d’une première convention négociée depuis que les employés municipaux se sont affiliés à la Centrale syndicale des syndicats démocratiques (CSD), souligne-t-on.

« En plus des augmentations de salaire, une majoration des différentes primes et l’ajout de postes permanents, il faut surtout souligner la mise à niveau des conditions de travail des employés surnuméraires de la Ville qui accusait un retard important face à leurs collègues réguliers », précise le conseiller syndical à la CSD Sylvain Lizotte.

La mairesse Julie Morin assure qu’une des priorités de cette négociation avait été de respecter la capacité de payer des contribuables méganticois. 

« Nous avons pris le temps de bien faire les choses afin de permettre entre autres l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre par la mise en place de mesures favorisant la conciliation travail-famille et encadrant le départ progressif et volontaire à la retraite », ajoute-t-elle en rappelant que l’équipe avait dû reprendre le dossier de la négociation dans le contexte des départs inattendus de la directrice générale et du directeur des ressources humaines au début du processus.