Pierre Sévigny s’est vu décerner une médaille d’argent du lieutenant-gouverneur.

Une médaille du lieutenant-gouverneur pour Pierre Sévigny

Il y a de ces personnes qui semblent ne jamais compter les heures qu’ils offrent à leur communauté ni même les projets dans lesquels ils s’impliquent. Journaliste retraité de La Tribune, Pierre Sévigny en fait partie, et c’est ce que l’Assemblée nationale tenait à souligner en lui remettant récemment une médaille du lieutenant-gouverneur.

« Un peu comme Obélix qui est tombé dans la marmite, je suis tombé très jeune dans les implications bénévoles dans la communauté. Ça me vient beaucoup de ma famille », avance M. Sévigny, qui admet aussi avoir de la difficulté à dire non à de nouveaux projets.

La médaille d’argent du lieutenant-gouverneur a été décernée à M. Sévigny pour souligner son remarquable engagement bénévole au sein de sa communauté.

« J’ai été impliqué dans des activités autant communautaires, culturelles, sportives que socioéconomiques », explique-t-il modestement.

Parmi ces projets, on compte la cofondation de la troupe de théâtre Les Cabotins, qui fête présentement son 50e anniversaire.

Grand amoureux des mots et de langue française, M. Sévigny est aussi le trésorier d’Auteurs en Appalaches, un OSNL regroupant les auteurs de la MRC des Appalaches.

« J’ai fait de la lecture de contes dans les écoles primaires. Pendant la semaine du français, la commission scolaire me demandait de faire le tour de toutes les écoles primaires pour expliquer le métier de journaliste », confie-t-il.

M. Sévigny est encore très actif dans le milieu médiatique, alors qu’il anime une émission à la télévision communautaire de sa région.

Celui qui a travaillé à La Tribune pendant plus de 31 ans continue de s’impliquer un peu partout dans sa communauté, au grand désarroi de sa femme.