Une femme secourue de la rivière Magog

Les pompiers magogois ont réagi promptement pour sauver une femme de 68 ans qui s’était retrouvée dans les eaux de la rivière Magog, en début de nuit mardi.

Pour une raison qu’on ignore, la femme avait quitté son domicile de la rue Moore pour s’aventurer sur les glaces de la rivière. Elle est tombée dans l’eau glacée.

Un voisin qui l’a entendu crier a appelé les secours, signale le chef aux opérations au Service de sécurité incendie de Magog, Michel Boudreau.

«Nous sommes arrivés sur les lieux à minuit deux et à minuit neuf elle était dans l’ambulance pour se rendre à l’hôpital», dit-il.

«Je ne connais pas la condition de la dame ni pourquoi elle s’est rendue marcher sur la glace.»

Des pompiers ont revêtu une combinaison spécialement conçue pour ce type d’intervention, ajoute M. Boudreau.

«Les gars ont rampé sur la glace et ont tiré la dame vers la rive, dit-il. C’est une combinaison qui permet d’aller à l’eau et de flotter. C’est spécialement conçu pour ce type d’intervention.»

«Ç'a été un très beau sauvetage. La dame a pu être confiée rapidement aux paramédics. Elle commençait à souffrir un peu d’hypothermie.»

200 litres de diésel

Par ailleurs, les pompiers de Magog ont dû intervenir dans un autre intervenant commandant une réaction rapide. Un camion stationné près d’un supermarché a perdu une quantité de carburant. «200 litres de diésel se sont échappés du  camion et ils se rendaient aux égouts», raconte-t-il.

«Il a fallu endiguer le déversement. Une quantité minime de diésel s’est rendue au trou d’homme. Nous avons pu la récupérer avant qu’elle se rende à la rivière.»

Environnement Québec a été avisé, précise M. Boudreau.