Le petit Félix Pétrin a désormais sa chambre hyperbare qui lui permettra de recevoir des traitements à la maison. Sa famille a reçu l'aide du président du Groupe Canimex, Roger Dubois.

Une chambre hyperbare à la maison pour le petit Félix

Un jeune couple de Drummondville a pu acquérir une chambre hyperbare pour son bambin de deux ans atteint du syndrome de West.

Au mois de septembre dernier, Yanick Pétrin et Vicky Dubé lançaient une campagne de sociofinancement afin d'acquérir pour la maison cet équipement qui fait grand bien au petit Félix.

L'objectif du jeune couple était d'amasser les 25 000 $ nécessaires à l'achat et l'installation d'une chambre hyperbare au domicile familial.

En apprenant la nouvelle, le président du Groupe Canimex, Roger Dubois, a procédé à l'acquisition d'une chambre hyperbare. Elle a été livrée au domicile de la famille Pétrin le 3 novembre.

« L'achat d'une chambre hyperbare est une façon pour nous de remettre à la société une partie de ce qu'elle nous donne », précise M. Dubois dans un communiqué de presse.

Le syndrome de West est une forme rare d'épilepsie qui se manifeste par une série de contractions musculaires involontaires (spasmes). Il s'accompagne d'un ralentissement du développement de l'enfant, voire d'une régression.

Au Québec, ce syndrome touche environ une naissance sur 20 000, note-t-on.

Selon le père de Félix, les traitements hyperbares quotidiens à la maison amélioreront de façon significative la qualité de vie de leur fils ainsi que la leur, assure-t-il.

« Nous avons un Félix plus calme et dans de meilleures dispositions d'apprentissages, il n'est plus dans sa bulle et le contact visuel est plus facile », déclare M. Pétrin.

« Auparavant, Félix était une petite boule d'énergie qui ne s'arrêtait sous aucun prétexte et qui lançait ses jouets au lieu de les découvrir. Il est maintenant capable de les prendre dans ses mains et de les ranger dans des contenants. Il découvre le monde qui l'entoure. »