La neige de vendredi pourrait compliquer les déplacements sur le réseau routier.
La neige de vendredi pourrait compliquer les déplacements sur le réseau routier.

Une bordée de neige qui nous gardera confinés

Il y aura une autre très bonne raison de demeurer confiné vendredi, parce que la météo n’incitera pas personne à mettre le nez dehors. Les Estriens devront composer avec une bordée de neige printanière.

Selon Environnement Canada, la région pourrait recevoir 15 centimètres de neige, peut-être plus dans des secteurs plus élevés comme la région de Lac-Mégantic.

À LIRE AUSSI: Est du Québec et Maritimes: jusqu’à 25 cm de neige et des vents forts, jeudi

«Ça sera une bonne raison de rester confiné, en plus du coronavirus», lance André Cantin, météorologue.

«Les accumulations dépendront des températures, mais ça pourrait aller jusqu’à 20 centimètres. Avec du vent aussi.»

Une première dépression venant de l’ouest apportera de la pluie une bonne partie de la journée de jeudi, poursuit-il. Un autre système provenant de la région de Boston fera son entrée dans la nuit suivante. On assistera à un refroidissement des températures. Le mercure restera près du point de congélation.

«La neige va débuter en soirée jeudi et continuera dans la nuit», précise-t-il.

Les déplacements sur le réseau routier pourraient être compliqués, alors qu’il est possible de rouler avec des pneus quatre saisons depuis le 16 mars, rappelons-le.

Est-ce la dernière chute de neige? «Peut-être que non!», répond André Cantin.

«Nous surveillons un autre système que nous arrivera lundi. Encore une fois, il y aura de la pluie qui se changera en neige avec l’arrivée de vents du nord.»

Et après? «Il y en aura peut-être une autre! La troisième pourrait arriver à la fin de la semaine prochaine, vers jeudi ou vendredi. C’est encore loin, mais cette fois, on pense qu’il pourrait y avoir de la neige à la grandeur du Québec.»