Samedi à Magog, Les Cantonniers ont inscrit leur douzième victoire de la saison en battant les Grenadiers de Châteauguay 6-3. Ils en ont ajouté une treizième dimanche à Saint-Hyacinthe en prenant la mesure des Gaulois 4-1. Sur notre photo Justin Robidas (25), qui a marqué quatre fois en fin de semaine, tente une percée dans la défensive des Grenadiers.

Une autre fin de semaine payante pour les Cantonniers

Inspirés par Justin Robidas qui a inscrit deux buts dans un deuxième match d’affilée en moins de 24 heures, les Cantonniers de Magog ont disposé des Gaulois de Saint-Hyacinthe au pointage de 4-1. Samedi, les Magogois avaient eu raison des Grenadiers de Châteauguay 6-3.

Les adolescents de Félix Potvin entreprennent donc leur série de cinq parties sur la route sur une bonne note. La deuxième période a été payante pour les Cantonniers qui ont ouvert la marque dans cet engagement avec trois buts en un peu plus de six minutes, soit le doublé de Robidas, ce qui lui en fait 13 depuis le début de la saison, et Marshall Lessard, son dixième. Deux de ces buts l’ont été en avantage numérique. Les Cantonniers ont été parfaits à court d’un homme, les Gaulois profitant de quatre jeux de puissance.

« Les unités spéciales ont répondu à l’appel. J’étais particulièrement content du travail de nos joueurs utilisés en infériorité numérique. Ils ont été moins passifs dans leur jeu. Ils ont beaucoup mieux protégé et dégagé notre territoire. Dans l’ensemble, ce fut une de nos bonnes fins de semaine. Il n’est pas nécessaire d’enfiler neuf buts par partie pour se frotter les mains de satisfaction. Il faut regarder l’application du système, l’effort, la discipline et analyser si ce qu’on pratique dans la semaine est reproduit dans les parties. À ce chapitre, ce fut très bon », a résumé Potvin.

Robidas

Le mentor des Cantonniers est l’homme le moins surpris des succès de son excellente recrue Justin Robidas. « Justin accomplit ce qu’un joueur de hockey doit faire pour réussir. Il patine, il lance et il fonce au but. Si on ajoute à cela son sens inné du hockey, ça donne ce que vous voyez sur la glace. Il n’est pas facile à stopper et si une équipe réussit à le faire, il va faire produire ses compagnons de trio », a commenté Potvin.

Par ailleurs, la recrue Xavier Dupont est resté invaincu devant la cage des Cantonniers depuis le début de la saison. Dupont a perdu son blanchissage au dernier tiers. Il a repoussé 23 rondelles au total. Les Cantonniers ont dirigé 33 tirs vers le cerbère des Maskoutains.

Mentionnons que le défenseur Isaac Belliveau a fermé le pointage pour les vainqueurs en marquant dans une cage abandonnée. Les Gaulois avaient retiré leur gardien à la faveur d’un sixième attaquant.

Générosité

Dans un autre ordre d’idées, la direction des Cantonniers avait fait appel à la générosité de ses partisans pour la partie locale de samedi. Dans le but d’aider les sinistrés de l’incendie majeur la semaine dernière dans le centre-ville de Magog, les gens étaient invités à laisser de l’argent ou encore remettre des denrées non périssables avant le match. Le résultat obtenu a été au-delà des espérances. « On a recueilli 2500 $ et les caisses remplies de denrées débordaient. On va probablement dépasser la somme de 2500 $. C’est formidable. Je remercie nos partisans et tous les gens qui ont contribué à cette cause. On a gagné sur la glace, mais la plus belle victoire pour moi s’avère cet élan généreux démontré avant le match », a confié le président des Cantonniers, Renaud Légaré, fort ému.